Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident mortel de la factrice à Chenu : l'Audi ne roulait pas trop vite

jeudi 31 août 2017 à 18:17 Par Julie Le Duff, France Bleu Maine

Presque trois semaines après la mort d'une jeune factrice du sud Sarthe dans un accident de la route à Chenu, près du Lude, l'enquête des gendarmes est désormais claire sur les circonstances du drame.

Pour les gendarmes de la Sarthe, les circonstances de l'accident dans lequel une jeune factrice est morte le 14 août à Chenu sont maintenant bien établies.
Pour les gendarmes de la Sarthe, les circonstances de l'accident dans lequel une jeune factrice est morte le 14 août à Chenu sont maintenant bien établies. © Maxppp - Jean-François FREY

Le 14 août dernier, une jeune factrice de 22 ans perdait la vie au volant d'un Kangoo de La Poste à Chenu, dans le sud Sarthe. La collision avec une Audi dans laquelle se trouvait deux personnes avait eu lieu au croisement de deux départementales. Les premiers éléments de l'enquête laissaient penser que l'Audi roulait nettement au-dessus de la vitesse autorisée ; on sait maintenant que ce n'était pas le cas.

L'Audi roulait bien à 90 km/h

Le compteur de l'Audi était resté bloqué sur 130 km/h, mais les experts sont formels, après avoir entre autres analysé les traces sur la route : la voiture n'allait pas plus vite que les 90 km/h autorisés. Les deux occupants de l'Audi, gravement blessés dans l'accident, ont depuis pu être entendus par les gendarmes. Leur version corrobore les conclusions de l'enquête scientifique : ils ont vu la jeune factrice arriver trop vite au stop et le franchir sans vraiment le marquer. Persuadé que le Kangoo allait s'arrêter, le conducteur de l'Audi n'a pas ralenti.

Un scénario désormais solide

La jeune femme a-t-elle été distraite ? C'est pour éclaircir ce dernier point que les gendarmes voudraient pouvoir interroger la personne qui a prévenu les secours et dont ils pensent qu'elle a sans doute assisté à la scène. Mais en l'état actuel des choses, les circonstances ne font maintenant plus de doute pour les enquêteurs.

La factrice aurait déjà dû être rentrée de sa tournée : elle devait finir à 16H et l'accident s'est produit à 16H30.