Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Cycliste tué à Saucats, en Gironde : l'automobiliste qui avait pris la fuite, présenté devant le Parquet

mardi 3 avril 2018 à 12:11 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde et France Bleu Loire Océan

Le conducteur de la voiture, qui avait pris la fuite après avoir renversé et tué un cycliste dimanche soir sur la départementale 651, à Saucats, a été déféré ce mercredi matin au parquet, à l'issue de sa garde à vue. Il a été retrouvé grâce à l'appel à témoins lancé par les gendarmes.

véhicule de gendarmerie - illustration -
véhicule de gendarmerie - illustration - © Maxppp -

Saucats, France

L'appel à témoins lancé après l'accident mortel de Saucats, dimanche soir, a porté ses fruits. Un cycliste de 48 ans, domicilié en Loire-Atlantique, avait été percuté par l'arrière par une voiture, il  avait été tué sur le coup, et le conducteur avait pris la fuite.

Ce conducteur a été retrouvé lundi soir à Saucats. C'est une voisine qui avait entendu l'appel à témoins, qui a repéré le véhicule accidenté (une Peugeot de couleur sombre) et qui a alerté les gendarmes. L'automobiliste, un homme de 47 ans, a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Léognan. 

A l'issue de sa garde à vue, le conducteur a été déféré ce mercredi matin au parquet pour être présenté ensuite à un juge d'instruction. Une information judiciaire a été ouverte pour homicide, aggravé par deux circonstances (délit de fuite et vitesse excessive). 

Le parquet a demandé son placement sous contrôle judiciaire.