Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accident mortel près de Palavas : "Ils ont fourni l'arme, elle a appuyé sur la gâchette"

Chose rare mardi au tribunal correctionnel de Montpellier : deux loueurs de voitures ont été condamnés aux côtés d’une jeune automobiliste suite à un accident mortel sur fond d'alcool, à Villeneuve-les-Maguelone en août 2014. Ils étaient jugés pour homicide involontaire.

 Hamed Azzouz, une des deux victimes de l'accident mortel
Hamed Azzouz, une des deux victimes de l'accident mortel -

À la barre, Léonie ne quitte pas son masque pour raconter les heures qui ont précédé l’accident fatal. La jeune femme de 26 ans est grande et fine, aux cheveux longs. Devant le tribunal correctionnel de Montpellier ce mardi, elle se rappelle que la veille, le samedi 23 août 2014, elle est venue de Toulouse à Montpellier pour un concert de Jul, en compagnie de deux autres jeunes. Elle les connaît parce qu'ils louent des voitures, des véhicules haut de gamme, et c’est une bonne cliente. 

"Pour moi, les loueurs ont fourni l'arme, la voiture, et elle, elle a appuyé sur la gâchette." - Nadia Azzouz, sœur de la victime

Ce soir-là donc, elle boit beaucoup. Au petit matin, retour à Toulouse pour tous les trois, mais Léonie a prévu de revenir dans l'Hérault pour passer cette journée de dimanche sur la plage à Palavas-les-Flots. Elle reprend la route à peine deux heures plus tard au volant d'une des Mercedes des deux loueurs (un an plus tard, leur société basée près de Toulouse, Loc-Prestige, sera au cœur d'une affaire de blanchiment et de travail au noir en 2015). 

"J'ai honte. Je sais bien que 'désolée', c'est un petit mot par rapport à la douleur que je vous ai fait endurer". - Léonie

Sur la voie rapide qui mène à Palavas, Léonie roule comme une folle : 125 km/h selon l'expert sur une portion limitée à 90 km/h. Elle slalome entre les voitures, fait des appels de phares à tout-va, des doigts d’honneurs aux autres automobilistes, jusqu’au moment où elle perd complètement le contrôle de sa voiture. Les analyses révéleront qu'à ce moment elle a près d’1,5 g d’alcool dans le sang.

Un dimanche à la plage en amoureux

Hamed Azzouz, 50 ans, employé municipal à Carpentras (Vaucluse) a eu le malheur de se trouver sur son chemin. En voiture avec sa petite amie Nadia, rencontrée deux mois avant, il attendait sagement de pouvoir s’engager sur le rond-point des 4 Vents. Eux aussi étaient venus à Palavas pour passer un dimanche à la plage en amoureux.

Quand ils sont percutés par l’arrière par Léonie, le choc est tellement violent que Hamed en meurt le lendemain à l’hôpital. Sa compagne devient tétraplégique après cet accident et meurt deux ans et demi plus tard d'un arrêt cardio-respiratoire. 

"On ne répare pas une injustice par une autre injustice : mon client n'est pas responsable de ce qu'elle a fait trois heures plus tard". - l'avocate de Farid

Le procès, six ans après les faits

Ce mardi, tous les trois étaient jugés pour homicide involontaire et blessures involontaires. Léonie, déjà sanctionnée pour abus d'alcool et excès de vitesse avant cette affaire, a été condamnée à cinq ans de prison dont 20 mois ferme. Son permis de conduire a été annulé  avec interdiction de le repasser avant 10 ans.

Les deux loueurs, Farid et Mohcine aux casiers judiciaires bien fournis, ont été reconnus coupables de l'avoir laissée repartir ivre et condamnés à huit mois de prison ferme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu