Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Accident mortel rue de Belfort à Besançon : cinq ans de prison ferme requis contre le jeune conducteur

mercredi 22 novembre 2017 à 15:58 Par Véronique Narboux et Dimitri Imbert, France Bleu Besançon et France Bleu

Un homme de 21 ans, responsable de l'accident mortel du 30 septembre à Besançon, était jugé ce mercredi après-midi, devant le tribunal correctionnel, pour un triple homicide involontaire. Le parquet a requis 5 ans de prison ferme et l'annulation du permis de conduire pendant au moins 3 ans.

L'accident a coûté la vie à trois jeunes gens. Photo envoyée par Karim, un auditeur arrivé peu après sur les lieux de l'accident - DR
L'accident a coûté la vie à trois jeunes gens. Photo envoyée par Karim, un auditeur arrivé peu après sur les lieux de l'accident - DR -

Besançon, France

Cinq ans de prison ferme et l'annulation du permis de conduire pour au moins trois ans : c'est la peine requise, ce mercredi, devant le tribunal correctionnel de Besançon, contre Kevin Laithier. Le jeune homme de 21 ans était jugé pour un triple homicide involontaire. Il était au volant lors de l'accident de voiture qui a coûté la vie à deux jeunes femmes de 18 et 19 ans, le 30 septembre dernier, et un autre garçon, rue de Belfort à Besançon. Delphine et Asalah ont été tuées sur le coup. Quant à Enzo, le meilleur ami du conducteur, il est décédé des suites de ses blessures, trois jours après le drame.

Je voulais dire aux familles que j'étais sincèrement désolé pour ce qui est arrivé par ma faute", Kevin Laithier

A la barre, le jeune prévenu a exprimé ses regrets et expliqué ne pas se souvenir de l'accident, évoquant "un trou noir". Ce soir-là, la voiture qu'il conduisait a percuté à grande vitesse l'un des poteaux du tramway. Le jeune homme avait consommé alcool et stupéfiants. Un film, tourné par une caméra du réseau de tramway bisontin et diffusé à l'audience, confirme cette vitesse excessive.

Nous, on a pris perpétuité" Giovanna, la maman d'Enzo

5 ans de prison la peine est jugée excessive par l'avocat de la défense maître Jérôme Pichoff qui plaide coupable et ne conteste pas la gravité des faits, la vitesse excessive ou la prise d'alcool et de stupéfiants mais qui rappelle aussi que le garçon n'a aucun antécédents judiciaires et que dans un autre affaire un conducteur récidiviste qui s'était enfui avait écopé de 3 ans fermes.

"La peine ne nous rendra jamais justice. il doit être puni, mais nous on a pris perpétuité", explique la maman d'Enzo, le meilleur ami, mort trois jours après le drame. - Radio France
"La peine ne nous rendra jamais justice. il doit être puni, mais nous on a pris perpétuité", explique la maman d'Enzo, le meilleur ami, mort trois jours après le drame. © Radio France - Dimitri Imbert

Peut-être, réplique la maman d'Enzo, le meilleur ami mort trois jours après le drame. "Mais nous, on a pris perpétuité. Notre vie est foutue." Le jugement sera rendu par le tribunal le 6 décembre.