Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Accident mortel sur l'A10 dans les Deux-Sèvres : la mère de famille condamnée à trois ans de prison

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu Berry

Une mère de famille de 31 ans a été condamnée ce lundi à trois ans de prison dont 18 mois ferme par le tribunal correctionnel de Niort. Elle a multiplié les comportements dangereux et a eu un accident le 13 septembre 2019 sur l'A10, dans les Deux-Sèvres, qui a coûté la vie à sa fille de deux ans.

Après deux renvois, le procès de la mère de famille s'est tenu ce lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Niort
Après deux renvois, le procès de la mère de famille s'est tenu ce lundi après-midi devant le tribunal correctionnel de Niort © Radio France - Noémie Guillotin

Niort, France

Dès le début de ses réquisitions, le procureur lâche, "je n'accepte pas le mot accident. C'est un homicide involontaire". Le drame qui se produit sur l'autoroute A 10 le 13 septembre 2019 au niveau de Saint-Martin-de-Saint-Maixent dans les Deux-Sèvres "n'est pas le fait du hasard mais un empilement de manquements extrêmement graves et complètement délibérés", poursuit-il. La voiture conduite par la prévenue percute l'arrière d'un camion en le doublant puis par deux fois les glissières de sécurité. Sa fille de deux ans est tuée, son autre fille de dix ans est grièvement blessée.

Elle avait bu du whisky et consommé cocaïne et cannabis 

La maman de 31 ans, habitante de Châteauroux, prend le volant "pour voir une amie qui n'allait pas bien", explique-t-elle à la barre. Sauf qu'elle a bu "du whisky-Coca". Les analyses montrent un taux de 2,23 grammes d'alcool dans le sang et une bouteille de whisky a trois quarts vide est retrouvée dans la voiture. Elle a également pris de la drogue. De la cocaïne la veille. Du cannabis le jour même. "Le risque d'accident est multiplié par quatre en consommant du cannabis, par 15 s'il y a aussi de l'alcool", rappelle la présidente du tribunal.

Par ailleurs, son permis n'est plus valide, son véhicule censé être immobilisé depuis un contrôle de la police municipale de Châteauroux en juin dernier et le siège de la plus jeune ne convenait pas à une enfant de son âge.  

Je n'arrive plus à me regarder devant un miroir

A la barre, sa doudoune noire sur les épaules, la maman pleure. "J'aurais préféré mourir, j'aurais préféré ne pas prendre mes enfants dans cette voiture. Je m'en voudrais toute ma vie". Son avocat insiste sur "le poids de la culpabilité. Elle essaie de trouver le courage de vivre".

Le tribunal prononce une peine de trois ans de prison dont 18 mois ferme et 18 mois avec sursis mise à l'épreuve pendant deux ans. Pas de mandat de dépôt prononcé à son encontre, sa peine peut donc éventuellement être aménagée. La mère de famille a une obligation de soins et de travail ou de formation. Son permis est aussi annulé et elle a interdiction de le passer pendant trois ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu