Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Accident sur l'A75, l'un des conducteurs avait plus de trois grammes d'alcool dans le sang

-
Par , France Bleu Hérault

Une enquête est ouverte après l'accident de la route survenu le 24 decembre sur l'autoroute A75 entre Béziers et Clermont-l'Hérault. L'un des conducteurs était fortement alcoolisé, le second a disparu.

Accident du 24 decembre sur l' A75 : le véhicule percuté par un autre était arrêté  sur la voie de droite.
Accident du 24 decembre sur l' A75 : le véhicule percuté par un autre était arrêté sur la voie de droite. - SDIS 34

Aspiran, France

Les gendarmes de l'escadron routier de l'Hérault n'en sont qu'au début de leur enquête pour déterminer les circonstances de l'accident sur l'A75 le soir du réveillon de Noël. Une violente collision entre deux voitures entre Béziers et Clermont-l'Hérault au niveau d'Aspiran, vers 20h, a fait deux blessés graves : un enfant et sa mère qui a dû être évacuée par hélicoptère aux urgences du CHU de Montpellier.

La voiture percutée était arrêtée en pleine voie

Les premières constatations des gendarmes ont permis d'établir que le véhicule qui a été percuté, une Opel Corsa était arrêtée sur la voie de droite de l'A75 tous feux éteints, alors qu'il faisait nuit, ce qui explique que le conducteur de l'autre voiture ne l'ait pas vu ou en tout cas trop tard pour éviter le choc. 

Un choc très violent : l’arrière de l'Opel Corsa a littéralement explosé. À bord, quatre membres d'une même famille, les parents âgés d'une quarantaine d'années et deux enfants de 10 et 11 ans. C'est la mère, passagère avant, qui a été la plus sérieusement blessée.

Le père de famille avait plus de 3g d'alcool dans le sang

Le père de famille qui était au volant était très fortement alcoolisé : 3,24 grammes d'alcool par litre de sang,ce qui pourrait expliquer pourquoi il s'est arrêté au milieu d'une voie de circulation. Blessé dans la collision, il a été transporté à l’hôpital de Béziers. 

L'autre conducteur a disparu

Les gendarmes ont un autre élément d'enquête à éclaircir : qui conduisait l'autre véhicule ? Ils étaient  trois à bord, âgés d'une trentaine d'années. Sauf que le conducteur a profité de l'intervention des secours pour s’éclipser, ce qui là encore peut laisser penser qu'il avait quelque chose à cacher.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu