Faits divers – Justice

Accident sur un viaduc de l'A40 : l'homme aurait entraîné sa passagère dans le vide

Par Justine Dincher et Richard Vivion, France Bleu Besançon et France Bleu Pays de Savoie mardi 13 décembre 2016 à 11:49

(image d'illustration)
(image d'illustration) © Maxppp - Jean-François FREY

Deux personnes sont mortes, samedi soir, sur l'autoroute A40, en Haute-Savoie. Leurs corps ont été retrouvés en contrebas du viaduc d'Eloise. Le conducteur de la voiture aurait entraîné sa passagère dans le vide.

Un homme et une femme sont tombés dans le vide, sur l'autoroute A40, samedi soir. Le drame s'est déroulé sous les yeux de plusieurs témoins. Leurs corps ont été retrouvés en contrebas du viaduc d’Éloise, dans le département de la Haute-Savoie, à la limite avec celui de l'Ain.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme aurait volontairement entraîné dans le vide sa passagère, une jeune femme de 23 ans originaire du Doubs. L'identité du conducteur reste, elle, à préciser : c'est un homme de 36 ans mais on ne sait pas où il vivait. Les enquêteurs n'ont pas réussi à joindre les membres de sa famille, d'après les informations du Procureur de la République de Thonon-les-Bains saisi du dossier.

Une femme ceinturée et poussée dans le vide

Samedi soir, cet homme a d’abord percuté volontairement un camion. Il a provoqué un accident sur l'autoroute A40. Deux témoins, arrêtés suite au carambolage, racontent que ce conducteur a ensuite sorti violemment la jeune femme de sa voiture. La victime a tenté de résister en criant. L'homme l'a ceinturé et entraîné dans une chute mortelle de plusieurs dizaines de mètres, par dessus le viaduc d’Éloise.

Les enquêteurs ont pu déterminer que les deux personnes se connaissaient, mais ils n'ont pas réussi à préciser la nature de leur relation. Ils ne savent pas encore d'où elles venaient et où elles se rendaient. Leurs téléphones portable sont en cours d'analyse afin de retracer leur parcours. Une autopsie des deux corps est prévue mardi.