Faits divers – Justice

Yvetot-Bocage : le conducteur à l'origine de l'accident placé en détention provisoire

Par Maëlle Robert, France Bleu Cotentin samedi 17 décembre 2016 à 16:02

Le conducteur du véhicule responsable de l'accident mortel du 9 décembre a reconnu les faits.
Le conducteur du véhicule responsable de l'accident mortel du 9 décembre a reconnu les faits. © Maxppp - Belloumi

Le conducteur du véhicule qui a fauché et tué deux femmes près de Valognes le 9 décembre dernier a été mis en examen et placé en détention provisoire ce samedi. L'homme qui a été interpellé à Saint-Lô jeudi encourt jusqu'à sept ans d'emprisonnement selon la procureur de la République de Cherbourg.

L'homme de 35 ans responsable de la mort de deux piétonnes le 9 décembre dernier à Yvetot-Bocage a été mis en examen et placé en détention provisoire ce samedi selon la procureur de la République de Cherbourg, Emmanuelle Bochenek-Puren, qui tenait une conférence de presse. Le conducteur inconnu jusqu'alors des services de police avait été interpellé jeudi à son domicile à Saint-Lô puis placé en garde à vue.

Une information judiciaire a été ouverte ce samedi pour homicides involontaires aggravés par le délit de fuite. Le conducteur encourt jusqu'à 7 ans de prison, selon la procureur.

Appel à témoins "déterminant"

Et c'est l'appel à témoins diffusé sur les réseaux sociaux ainsi que dans les médias qui a été "déterminant" pour faire avancer l'enquête et identifier le conducteur, resté introuvable depuis l'accident. Jeudi, une personne a en effet contacté la brigade de gendarmerie et fourni des renseignements qui ont conduit les gendarmes à interpeller un homme de 35 ans à son domicile à Saint-Lô, a indiqué la procureur de la République.

Cet homme a reconnu qu’il était bien le propriétaire du véhicule recherché, et que ce véhicule était stationné dans sa famille, dans le Calvados. Il a d’abord déclaré avoir percuté un chevreuil quelques jours plus tôt, avant de reconnaître les faits, d'après le commandant de gendarmerie départementale à Cherbourg-en-Cotentin.

Voiture retrouvée dans le Calvados

Une équipe de gendarmes qui s'est rendue dans le Calvados a pu rapidement confirmer que la C5 retrouvée était bien la voiture impliquée dans l’accident du 9 décembre. « Les débris retrouvés sur les lieux correspondaient bien aux dégâts constatés sur le véhicule, notamment au niveau de la plaque d’immatriculation, et aux témoignages recueillis », a précisé la procureur de la République de Cherbourg.

En tout, une vingtaine de gendarmes et un hélicoptère avaient été mobilisés pour rechercher le conducteur.