Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accusé d'avoir violemment projeté son bébé, un Orléanais condamné à un an de prison ferme

-
Par , France Bleu Orléans, France Bleu
Orléans, France

Pour avoir violemment repoussé son bébé de sept mois en pleurs, un Orléanais comparaissait ce mardi devant le tribunal de Grande Instance d’Orléans. Il a été condamné à deux ans de prison dont un ferme.

Le jeune de 30 ans est "désolé" et veut "recoller les morceaux"
Le jeune de 30 ans est "désolé" et veut "recoller les morceaux" © Radio France - Anne Oger

Le col de sa chemise impeccablement replié sur son pull bleu marine, et une petite barbichette noire au niveau du menton : debout, dans le box des accusés, le prévenu ressemble finalement à n'importe quel père de famille. Comment imaginer que ce jeune papa de 30 ans puisse un jour lever la main sur Louna, son bébé de sept mois ? 

Il cache les coups avec du fond de teint

Et pourtant le 7 décembre dernier, la nourrice qui s'occupe de l'enfant repère un bleu sur la joue. "Une claque" explique l'accusé. Le signalement fait, une enquête est enclenchée, des examens complémentaires sont réalisés et ils révèlent un tassement vertébrale. Le rapport du médecin est formel : il s'agit d'une projection violente sur une surface dure. Dans le box, le jeune papa dit de ne pas se souvenir. _"Le problème"explique la Procureure, "c'est que ce n'est peut être pas la première fois que cela arrive." Début novembre, en effet, sa conjointe découvre une première trace de coup au niveau de l'oreille. Le bleu - dissimulé sous du fond de teint - est le résultat d'une claque, déjà. "J'ai craqué, je voulais juste me reposer un peu mais elle n’arrêtait pas de pleurer",_ tente d'expliquer cet employé de la laiterie de Saint-Denis de l'Hotel.  

Ulcéré par la fatigue au travail

Salarié en 3x8, il rentre chaque jour à 5 heures et demie du matin puis s'occupe de sa petite fille l’après-midi : "Je m'en veux énormément" conclut-il dans un sanglot, "je veux recoller les morceaux".  Pour cela il lui faudra du temps : sa compagne vient d'entamer une procédure de séparation, et puis surtout, la justice lui interdit - pour le moment - de s'approcher de son enfant. Le jeune homme a été condamné à deux ans de prison dont un ferme, une peine assortie d'une mise à l’épreuve avec obligation de soins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess