Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accusé de viol à cause d'un homonyme, il réclame réparation

-
Par , France Bleu

La cour d'appel de Paris examine ce lundi le dossier de Mohamed Camara accusé à tort de viols à cause d'un homonyme, et qui a passé 5 mois en détention avant que cette erreur judiciaire soit révélée. Il réclame 180.000 euros de dommages et intérêts.

Tribunal de Paris
Tribunal de Paris © Maxppp - - photo d'illustration

Il s'agit d'une incroyable erreur judiciaire à laquelle la Cour d'Appel de Paris doit mettre un terme aujourd'hui. Un homme envoyé à tort en prison il y a plus de 12 ans réclame réparation. ll a été victime de son homonymie avec un violeur.

En juillet 2001, Mohamed Camara rentre de l'ESt de la France en train vers Paris. cet étudiant de 27 ans va s'y inscrire à l'Université.

Camara et Camara, l'incroyable méprise racontée par Laurent Doulsan

Des policiers belges le contôlent : son identité correspond à celle d'un violeur codamné par défaut un mois plus tôt pour le viol de deux mineures à Paris. Direction la maison d'arrêt, Camara clâme son innocence, mais les enquêteurs s'entêtent : il est né la même année, le même jour que le violeur en fuite... seule sa commune de naissance diffère.Au bout de 5 mois enfin, son avocat arrive à faire comprendre la méprise. Il photographie Camara et montre le cliché aux jeunes filles violées : ce n'est pas lui .

Aujourhdui Mohamed Camra parle d'"une vie gâchée", et réclame 180.000 euros de dommages et interets.

Mohamed Camara, \"une vie gâchée\", il raconte

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu