Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Accusé de viols sur mineurs, l'artiste Claude Lévêque n'est plus exposé à l'Abbaye Royale de Fontrevaud

-
Par , France Bleu Mayenne

Une création de Claude Lévêque, visible depuis 2012 à l'Abbaye Royale de Fontrevaud, dans le Maine-et-Loire, est retirée de l'exposition permanente à la suite des accusations de viols et d'agressions sexuelles sur mineurs qui visent l'artiste plasticien. Une décision de la Région Pays de la Loire.

Claude Lévêque n’est plus exposé à l’Abbaye Royale  de Fontevraud
Claude Lévêque n’est plus exposé à l’Abbaye Royale de Fontevraud © Maxppp - Maxppp

Une installation intitulée "Mort en été" de Claude Lévêque, va être retirée de l’exposition permanente de l'Abbaye Royale de Fontrevaux a annoncé le Conseil Régional des Pays de la Loire. 

Installation de Claude Lévêque à l'Abbaye Royale de Fontrevaud
Installation de Claude Lévêque à l'Abbaye Royale de Fontrevaud - capture d'écran

Cette oeuvre de l'artiste plasticien, constituée de barques de Loire noires, barres lumineuses rouges suspendues, lampes rouges, filtres rouges, avait été acquise en 2012 par l’association Centre culturel de l’Ouest, subventionnée à plus de 80% par la collectivité. 

"L'impunité est terminée", Christelle Morançais

"Cette décision s’impose pour protéger la réputation de l’Abbaye Royale de Fontevraud dont la Région a la charge mais surtout, et c’est beaucoup plus important, pour marquer notre soutien et notre respect envers les victimes présumées. Ce que nous voulons leur dire à travers cette décision, c’est : on vous croit et on vous soutient. Il s’agit bien sûr d’un acte symbolique à l’heure où les musées sont encore fermés, mais les symboles sont aussi là pour dire que l’impunité est terminée" déclare, dans un communiqué, Christelle Morançais, présidente LR de la Région des Pays de la Loire.

Le plasticien Claude Lévêque, 67 ans, qui vit à Montreuil (Seine-Saint-Denis), est visé par une enquête pour "viols" et "agressions sexuelles " sur mineurs. Elle a été ouverte à la suite d'accusations d'un sculpteur de 51 ans qui dit en avoir été victime avec ses deux frères. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess