Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Adolescent tué à Fameck : l'agresseur présumé en garde à vue

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Un troisième homme a été interpellé, ce vendredi matin, dans le cadre de l'enquête sur la bagarre mortelle survenue à Fameck mercredi. Il pourrait s'agir de l'auteur des coups de couteau qui ont tué un jeune de 17 ans. Une information criminelle va être ouverte pour meurtre et tentative de meurtre.

Gendarmerie (photo d'illustration)
Gendarmerie (photo d'illustration) © Radio France - Nathalie De Keyzer

Fameck, France

Les gendarmes le cherchaient depuis mercredi : il ne s'est pas rendu, mais leur a fait savoir où il se trouvait. Un troisième jeune homme a été arrêté, ce vendredi, vers 10h40, dans le cadre de l'enquête sur cette bagarre survenue à Fameck, au cours de laquelle un adolescent de 17 ans, très apprécié dans son quartier, a trouvé la mort.

Le jeune homme interpellé, âgé de 23 ans et originaire d'Uckange, est très défavorablement connu de la justice, notamment pour des affaires de vols, mais pas pour trafic de stupéfiants. Il s'agit vraisemblablement de l'auteur des coups de couteau qui ont provoqué la mort de l'adolescent :  il a expliqué aux enquêteurs avoir "paniqué" parce que les gens de Fameck étaient plus nombreux. 

Une information criminelle va être ouverte pour "meurtre et tentative de meurtre"

Mais le parquet précise qu'il s'agit bien d'une agression, et pas d'un affrontement entre deux bandes rivales. Le motif de la bagarre reste flou : il pourrait s'agir d'un différent assez ancien. Une information criminelle va être ouverte contre le suspect pour "meurtre et tentative de meurtre". Les deux autres gardés à vue ont été relâchés, sans poursuites pour l'instant. L'une des victimes va mieux et a pu être entendue. L'autre est toujours hospitalisée dans un état grave.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu