Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Adolescent tué par balles à Bondy : deux personnes placées en garde à vue

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Paris

Deux jeunes âgés de 17 et 27 ans ont été placés en garde à vue ce samedi après le meurtre d'un mineur âgé de 15 ans ce vendredi 26 février, dans une maison de quartier de Bondy (Seine-Saint-Denis).

Deux personnes, âgées de 19 et 27 ans, se sont présentées d'elles-mêmes à la police et ont été placées en garde à vue samedi à Bobigny.
Deux personnes, âgées de 19 et 27 ans, se sont présentées d'elles-mêmes à la police et ont été placées en garde à vue samedi à Bobigny. © AFP - THOMAS COEX

Deux suspects âgés de 17 et 27 ans ont été placés en garde à vue ce samedi matin après le meurtre d'un adolescent de 15 ans tué par balle la veille, a appris France Bleu Paris de sources concordantes. Ils se sont présentés eux-mêmes au service de police.

Vendredi 26 février, en fin de journée, un garçon de 15 ans a été tué à Bondy, en Seine-Saint-Denis, dans la banlieue nord-est de Paris. L'adolescent se trouvait à l'intérieur d'une maison de quartier. Vers 17h00, deux hommes sont arrivés à scooter, l'un a mis pied à terre et tiré sur l'adolescent. Puis les deux tireurs se sont enfuis. Le garçon, touché par balle à la poitrine, n'a pas survécu.

Dans le quartier pavillonnaire où est situé la maison de quartier qui abrite un centre de loisirs et des activités d'aide aux devoirs, l'effroi et la tristesse dominaient vendredi soir. D'après différents témoignages recueillis dans le quartier du mineur, _"une dispute" _entre la victime et un jeune homme se serait produite avant le drame. Le parquet de Bobigny avait confié l'enquête à la police judiciaire du département.

En début de semaine, la région parisienne a été choquée par deux décès d'adolescents de 14 ans survenus en moins de 24 heures dans deux villes de l'Essonne distantes de 45 kilomètres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess