Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Adolescent victime d'un guet-apens à Nancy : quatre personnes interpellées

-
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu

Les policiers ont interpellé cette semaine quatre hommes, mineurs au moment des faits en avril 2019, soupçonnés d'être les auteurs de l'agression d'un adolescent de 15 ans à Nancy. Un guet-apens sur fond de jalousie amoureuse, selon les premiers éléments de l'enquête.

Les policiers de Nancy ont interpellé ce mercredi 18 septembre, quatre jeunes, mineurs au moment des faits
Les policiers de Nancy ont interpellé ce mercredi 18 septembre, quatre jeunes, mineurs au moment des faits © Radio France - Guillaume Chhum

Nancy, France

L'enquête des policiers de Nancy a duré près de six mois. Ils ont interpellé ce mercredi 18 septembre, quatre hommes, mineurs en avril 2019, âgés de 15 à 17 ans, soupçonnés d'être les auteurs d'une violente agression sur un adolescent de 15 ans, boulevard du recteur Senn à Nancy. 

L'adolescent agressé victime d'une amnésie partielle  

Ce 3 avril 2019, le garçon a donné rendez-vous à une jeune fille avec qui il flirte pour manger ensemble. Quand boulevard du Recteur Senn à Nancy, il est attendu par quatre autres mineurs qui le frappent, lui donnent des coups de pied et des coups de poings. L'adolescent, blessé et choqué, porte plainte mais ne se souvient plus de l'agression avec précision, victime d'une amnésie partielle. Les enquêteurs ne disposent alors d'aucune information, pas de témoin, les agresseurs présumés ont pris la fuite.  

Une agression sur fond de jalousie amoureuse, selon les premiers éléments 

Ce mercredi 18 septembre, les policiers interpellent quatre garçons, dont le petit ami de la jeune fille qui accompagnait la victime. L'agression se serait déroulée sur fond de jalousie amoureuse, selon les premiers éléments de la police de Nancy. Les quatre hommes sont poursuivis pour violences volontaires aggravées par deux circonstances, l'agression en réunion et l'organisation d'un guet-apens. La jeune fille est, elle, poursuivie pour complicité, n'ayant pas révélé aux policiers l'identité des agresseurs. Les auteurs de violence présumée, tous mineurs au moment des faits vont comparaître le 17 décembre prochain, ils risquent cinq ans de prison et 75 000 euros d'amende.

Choix de la station

France Bleu