Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire Adama Traoré : un médecin américain met en cause l'intervention des gendarmes

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Un célèbre médecin légiste américain, Mickael Baden, met en cause l'intervention des gendarmes dans l'affaire Adama Traoré, selon les informations de franceinfo ce jeudi. Le jeune homme est mort en 2016 à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise), durant une intervention de police.

Suite de l'affaire Adama Traoré
Suite de l'affaire Adama Traoré © Maxppp - Jan Schmidt-Whitley

Nouveau rapport médical et nouvelle conclusion dans l'affaire Adama Traoré, un jeune homme mort en 2016 à Beaumont-sur-Oise (Val-d'Oise) durant une intervention de police.

Depuis bientôt cinq ans, les proches d'Adama Traoré sont convaincus que le plaquage ventral le 19 juillet 2016 dans le Val-d’Oise a provoqué sa mort, ce que réfutent les trois gendarmes qui l’ont interpellé et qui clament leur innocence.

Les conclusions d'un médecin américain

C'est un célèbre médecin légiste américain, Mickael Baden, qui, cette fois, rend ses conclusions. Mickael Baden, considéré comme l'un des spécialistes en médecine légale les plus réputés des Etats-Unis, avait été sollicité il y a huit mois par l’avocat de la famille Traoré, Yassine Bouzrou.

Il met en cause l'intervention des gendarmes. Selon son rapport médical de neuf pages que franceinfo a pu consulter, Adama Traoré, 24 ans, est mort en raison "d’une asphyxie positionnelle" lors de son interpellation par les gendarmes.

Selon lui, les pathologies antérieures d’Adama Traoré n’expliquent pas son décès. Il estime que la pression exercée par les gendarmes sur le dos du jeune homme, à plat ventre, lors de son interpellation est à l’origine de son décès. Il met donc en avant une asphyxie positionnelle.

Selon les informations de franceinfo, ses conclusions viennent d’être envoyées aux juges d’instruction.

Un médecin spécialiste des affaires délicates

Ce spécialiste est connu notamment pour avoir pratiqué une autopsie indépendante sur George Floyd, cet Afro-américain mort le 25 mai 2020 à Minneapolis.

Il a ainsi conclu que cet homme était mort asphyxié durant une intervention de police, ce qui conduira les autorités à revoir leur position initiale. Le policier blanc mis en cause doit d’ailleurs être jugé à partir de lundi prochain.

Le légiste a aussi travaillé sur l’affaire OJ Simpson.     

Choix de la station

À venir dansDanssecondess