Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Affaire Alexia Daval : l'avocat du mari estime que c'est l'entourage proche qui est visé

Par David Malle et Marion Streicher, France Bleu Besançon et France Bleu mardi 14 novembre 2017 à 10:54

Randall Schwerdorffer, l'avocat du mari d'Alexia Daval
Randall Schwerdorffer, l'avocat du mari d'Alexia Daval © Maxppp - Thierry Gachon

Me Randall Schwerdorffer estime que la résolution du meurtre d'Alexia Daval pourrait-être "rapide". L'avocat défend Jonathann Daval, le mari de la victime. Selon lui, "c'est l'entourage proche géographique et pas seulement affectif qui est visé".

Plus de deux semaines après la découverte du corps d'Alexia Daval, Me Schwerdorffer, qui défend le mari de la victime est plutôt optimiste, quant au dénouement de l'enquête. On sait, dit il, que le nombre d'indices relevés est très important. Sur les soupçons qui pèsent sur les proches, Me Schwerdorffer précise : "L'entourage proche, ce n'est pas seulement la famille, ça peut être au delà mais c'est aussi l'entourage proche sur un plan géographique, pas uniquement sur un plan affectif".

Comme Me Florand qui défend les parents d'Alexia, Me Schwerdorffer est convaincu d'un dénouement rapide, mais il précise : "Rapide, ça peut être un mois, deux mois, d'ici la fin de l'année." Ce désir de connaitre la vérité est évidemment partagé par la famille. Me Schwerdorffer a rencontré Jonathann Daval. Comme toute sa famille, "ce sont des gens posés, pas dans la vindicte, ils veulent savoir ce qui s'est passé, mais surtout ils ne veulent pas que la justice se trompe d'auteur".

"C'est l'entourage proche qui est visé"

"La procureure de la république dit des choses contradictoires" dit maitre Schwerdorffer

Il y a une semaine, la procureure de la République de Besançon tenait une conférence de presse pour rectifier une information de l'Agence France presse. L'AFP affirmait que, "selon une source proche du dossier", la victime aurait été étranglée, mais pas violée. Pour la magistrate, la victime a probablement été asphyxiée, mais aucune certitude concernant l'absence de viol. Cette déclaration surprend Me Schwerdorffer : "la procureure de la république dit deux choses contradictoires et cela crée une difficulté en procédant de la sorte. Cela donne lieu une multitude d'interprétations." Pour l'avocat , la procureure aurait du tout dire sur les résultats de l'autopsie ou ne rien dire.

"Madame la procureure de la république dit des choses contradictoires qui créent une difficulté"

Faire taire les rumeurs"

Me Schwerdorffer veut aussi que cessent les rumeurs. L'avocat de Jonathann Daval compte se mettre d'accord avec celui des parents, Me Florand, pour arrêter d'en parler, car cela perturbe lesproches d'Alexia. "Il y a des gens qui pointent du doigt dans des rumeurs persistantes un proche d'Alexia". "Il n'y a pas de tabou, nous en parlerons dans les prochains jours" conclut Me Schwerdorffer.

"Il y a des rumeurs qui concernent des personnes très proches d'Alexia"