Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Affaire Alexia Daval : soit Jonathann "est dingo soit ce n'est pas lui"

jeudi 5 juillet 2018 à 17:32 Par Laurine Benjebria, France Bleu Besançon et France Bleu

Lors d'une conférence de presse ce jeudi à Vesoul, Jean-Marc Florand, l'avocat de la famille d'Alexia Daval est revenu sur les dernières déclarations de Jonathann Daval. Il dément les accusations du suspect numéro un, dont la "crédibilité est sujette à caution".

Jean-Marc Florand, l'avocat de la famille d'Alexia Daval a démenti ce jeudi les accusations du suspect numéro un, Jonathann Daval
Jean-Marc Florand, l'avocat de la famille d'Alexia Daval a démenti ce jeudi les accusations du suspect numéro un, Jonathann Daval © Radio France - Laurine Benjebria

Vesoul, France

Qui est Jonathann Daval ? Le mystère est entier selon Maître Florand l'avocat de la famille d'Alexia Daval. La semaine dernière, le suspect numéro un dans le meurtre de la Haut-Saônoise a été entendu par un juge à sa demande. Il est alors revenu en arrière sur ses précédents aveux de janvier et nie désormais avoir tué sa femme. 

Il accuse son beau-frère de l'avoir étranglée et sa belle-famille d'avoir scellé un pacte secret pour cacher l'affaire. Lors d'une conférence de presse tenue ce jeudi à Vesoul, Jean-Marc Florand a démenti catégoriquement ces accusations.

"On ne sait plus qui est Jonathann Daval"

Après la mort d'Alexia Daval, Jonathann s'est présenté à plusieurs reprises en larmes, aux côtés de sa belle famille. Pendant plus de trois mois, il apparaît aux côtés de sa belle famille comme le veuf éploré avant de finalement avoué avoir tué sa femme "accidentellement", à la suite d'une dispute au domicile du couple. Cinq mois plus tard, il revient donc en arrière et se présente comme totalement "étranger au fait de la cause" à la surprise générale, comme l'a rappelé ce jeudi Maître Florand. Pour Jean-Marc Florand, "il a enfilé plusieurs costumes et plusieurs rôles en moins de huit mois".

"Le gendre aimant, le gendre respectueux qui appelle papa maman, bim boum bada boum, voilà qu'il se transforme en accusateur, en grand inquisiteur et qu'il va jeter la boue, l'horreur chez les parties civiles qui l'adorent... ni queue ni tête"

Jean-Marc Florand pose donc ce jeudi la question, non seulement de la crédibilité de Jonathann Daval, mais aussi la "question de sa santé mentale et de sa personnalité." 

Soit Jonathann Daval n'"assume pas, ou il est dingue, ou ce n'est pas lui"

Lors de la conférence de presse, ce jeudi, Jean-Marc Florand a attend donc désormais les rapports d'expertise psychologiques afin de pouvoir en apprendre plus sur Jonathann Daval et de comprendre son "comportement invraisemblable".

"S'accuser d'un meurtre en donnant des détails qui ne sont pas ceux du dossier, il y a quand même un problème

Ce qui a surpris Jean-Marc Florand dans les déclarations de Jonathann Daval depuis plusieurs mois déjà, c'est qu'elles "ne correspondent pas aux vérités objectives du dossier", notamment "aux rapports d'autopsie et de médecine légale". Des interrogations subsistent donc encore. Et au vu du dernier volte-face de Jonathann Daval, l'avocat des parties civiles ne serait pas étonné de voir d'autres personnes accusées dans les prochains mois : "On verra s'il accuse d'autres personnes, pourquoi pas sa propre famille, maintenant plus rien ne m'étonne".

Maître Florand est persuadé que Jonathann Daval connaît la vérité dans le meurtre de son épouse

Maître Florand est persuadé que seul Jonathann Daval connaît aujourd'hui la vérité sur le meurtre de sa femme, mais "la parole à géométrie variable de Jonathann n'aide pas". Jean-Marc Florand n'avance aucune hypothèse, mais a l'intime conviction que "ce garçon connaît parfaitement la vérité, de A à Z".

"Je ne sais pas quel est son rôle là-dedans : acteur ou spectateur, complice, auteur principal, co-auteur je n'en sais rien"

Pour le moment, l'autre certitude que maintient Jean-Marc Florand, c'est que le mystère autour de ce meurtre s'épaissit : "Il y a une certitude c'est que _Madame Daval a été massacrée, elle est morte dans des conditions extrêmement violentes_. Et pour l'instant les différentes versions de Jonathann Daval ne collent pas du tout avec ça". 

Les avocats de Jonathann Daval se posent-ils eux aussi des questions sur la personnalité de leur client ? Les dernières accusations faites par Jonathann se basent-elles sur des faits matériels ? L'un des avocats, Maître Randall Schwerdorffer, est l'invité de la rédaction de France Bleu Besançon ce vendredi à 8h10.