Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Affaire Alexia Daval : une messe en mémoire de la jeune femme, un an après sa mort

dimanche 4 novembre 2018 à 17:28 Par Virginie Vandeville, France Bleu Besançon et France Bleu Belfort-Montbéliard

Un an et une semaine après le meurtre d'Alexia Daval, une messe en mémoire de la jeune femme était organisée, dimanche matin à la basilique de Gray, en Haute-Saône.

Les parents d'Alexia Daval quittent la basilique de Gray, dimanche 4 novembre, après une messe en mémoire de leur fille.
Les parents d'Alexia Daval quittent la basilique de Gray, dimanche 4 novembre, après une messe en mémoire de leur fille. © Radio France - Virginie Vandeville

Gray, France

Il était 10 heures, ce dimanche matin quand les cloches de la basilique de Gray, en Haute-Saône ont sonné pour une messe en mémoire d'Alexia Daval, un an et une semaine après son meurtre.

A l'intérieur de l'édifice, près de 150 personnes sont venues assister à cette messe, dont Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d'Alexia. C'est à eux que le curé de la paroisse, Laurent Bretillot, s'est adressé au début de l'office. "Depuis un an, la famille d’Alexia est à l’écoute. Devant les bruits assourdissants, ils nous ont demandé de les accompagner par une simple messe", a débuté le prêtre. C'est lui qui avait célébré, il y a un an, les obsèques d'Alexia Daval.

Cette messe d'anniversaire était une messe classique. Seules les quelques barrières bloquant l'accès à la place de la préfecture, où se trouve la basilique dénotaient. Parmi les 150 personnes présentes, de nombreux paroissiens. Des fidèles qui pour beaucoup ont refusé de s'exprimer à la sortie de la messe, dans une ville encore marquée par le drame.

Le corps d'Alexia Daval avait été retrouvé en partie brûlé le 30 octobre 2017, dans la forêt de Gray. Son mari, Jonathann Daval avait fait croire un temps que sa femme avait disparu lors d'une séance de jogging, avant d'avouer le meurtre, fin janvier. Il s'est finalement rétracté en juin. Incarcéré à la maison d'arrêt de Dijon, l'informaticien de 34 ans reste le suspect numéro un dans cette affaire. Mardi 30 octobre, il a vu sa dernière demande de remise en liberté refusée par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Besançon.