Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Affaire Alexia Daval : la justice se prononce ce mardi après-midi sur la remise en liberté de Jonathann Daval

mardi 30 octobre 2018 à 12:36 Par Véronique Narboux, France Bleu Besançon et France Bleu

La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Besançon doit rendre sa décision ce mardi, en début d'après-midi, sur la demande de remise en liberté de Jonathann Daval. Après une première demande rejetée il y a deux semaines, les avocats ont fait appel. L'audience de ce matin a duré une heure.

La famille d’Alexia Daval a assisté à l’audience de demande de remise en liberté de Jonathann en visioconférence
La famille d’Alexia Daval a assisté à l’audience de demande de remise en liberté de Jonathann en visioconférence © Maxppp - Arnaud Castagné

Besançon, France

Jonathann Daval saura ce mardi après-midi s'il est maintenu en détention ou pas. Ses avocats ont demandé sa remise en liberté ce matin, devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Besançon. L'audience a duré une heure ; elle s'est déroulée à huis-clos, sur demande de Jonathann Daval et de l'avocat général.

Cette demande de remise en liberté est la seconde que formule Jonathann Daval. La première a été refusée il y a deux semaines. Les conseils de l'informaticien ont fait appel de cette décision. 

Un visioconférence plutôt qu'une confrontation

L'informaticien a assisté à l'audience en visioconférence depuis la maison d'arrêt de Dijon où il est incarcéré depuis le 30 janvier dernier, après avoir avoué le meurtre de son épouse Alexia. Un meurtre qu'il nie désormais, en chargeant son beau-frère, Grégory Gay et en parlant d'un "pacte secret" scellé avec sa belle-famille.

Les parents d'Alexia, sa soeur et son beau-frère, eux, étaient, présents, ce matin, à l'audience, au palais de justice de Besançon. A sa sortie, Isabelle Fouillot, la mère d'Alexia, a regretté que son gendre n'ait pas eu un mot pour sa fille, en ce 30 octobre, date d'un sinistre anniversaire : le corps d'Alexia a été retrouvé il y a un an jour pour jour.

La famille d'Alexia se dit confiante sur une décision de maintien en détention de Jonathann Daval. C'est en tout cas ce qu'a requis l'avocat général.