Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Affaire Anaïs Guillaume

Affaire Anaïs Guillaume : Philippe Gillet condamné à 30 ans de réclusion criminelle

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Contrairement au procès de première instance, la cour d'assises de la Marne a retenu la préméditation et condamné Philippe Gillet à 30 ans de réclusion criminelle pour l'assassinat de son apprentie et amante, Anaïs Guillaume. L'agriculteur est de nouveau acquitté pour la mort de sa femme.

Le procès en appel de Philippe Gillet s'est ouvert le 6 avril 2020 devant le cour d'assises de Reims
Le procès en appel de Philippe Gillet s'est ouvert le 6 avril 2020 devant le cour d'assises de Reims © Radio France - Alexandre Blanc

Le verdict rendu en appel par la cour d'assises de la Marne à l'encontre de Philippe Gillet ce jeudi 22 avril 2021 est plus lourd que les 22 ans de réclusion criminelle prononcés en première instance : 30 ans de réclusion criminelle assortis d'une période de sûreté de 20 ans. Cette fois, la préméditation a été retenue et c'est pour l'assassinat d'Anaïs Guillaume, son apprentie et amante, le 16 avril 2013, que l'agriculteur ardennais a été condamné. Les avocats généraux avaient requis la veille la peine maximale, la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 20 ans. 

Depuis le premier procès, devant les assises des Ardennes en avril 2019, de nouveaux éléments ont permis à la cour d'établir la préméditation. En effet, le 29 octobre 2019, le corps d'Anaïs Guillaume était retrouvé à Fromy, enterré sous un tas de fumier, sur une parcelle exploitée par l'accusé. C'est sur les indications d'un courrier écrit de la main de Philippe Gillet que le squelette a été retrouvé. L'accusé, qui a toujours clamé son innocence, explique avoir recopié une lettre anonyme reçue en prison et égarée depuis. 

Fabrice et Valérie Guillaume, les parents d'Anaïs Guillaume
Fabrice et Valérie Guillaume, les parents d'Anaïs Guillaume © Radio France - Alexandre Blanc

On a rendu la dignité à Anaïs - Valérie Guillaume, la maman d'Anaïs Guillaume

Valérie Guillaume, la maman d'Anaïs Guillaume : "Ça a été 8 ans de calvaire"

L'autre élément qui a compté, c'est la chaux retrouvée avec les ossements. Philippe Gillet en avait acheté 50 kilos le jour-même de la disparition d'Anaïs Guillaume alors que ses proches et ses collaborateurs ne l'ont jamais vu utiliser ce produit. 

Acquitté à nouveau pour la mort de son épouse

En revanche, Philippe Gillet reste hors de cause concernant la mort de son épouse, Céline Gillet, le 3 janvier 2012. Accusé de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, il est de nouveau acquitté. Le décès de Céline Gillet, écrasée par une vache au moment de la traite, reste considéré comme un accident. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess