Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Barbarin - Preynat

Affaire Barbarin : le cardinal de Lyon, condamné à six mois de prison, sera reçu par le Pape ce lundi

jeudi 14 mars 2019 à 15:26 - Mis à jour le dimanche 17 mars 2019 à 19:38 Par Alexandre Vau, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu et France Bleu Isère

Le cardinal de Lyon, Philippe Barbarin, sera reçu, ce lundi, par le pape François au Vatican. Il a présenté sa démission après sa condamnation, le 7 mars dernier, par le tribunal correctionnel de Lyon, à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’actes pédophiles.

Philippe Barbarin est archevêque de Lyon depuis 2002.
Philippe Barbarin est archevêque de Lyon depuis 2002. - Maxppp

Saint-Étienne, France

Le cardinal de Lyon, Philippe Barbarin, qui a présenté sa démission après sa condamnation le 7 mars à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon pour non-dénonciation d’actes pédophiles, sera reçu ce lundi par le pape François au Vatican. La date a été confirmée ce jeudi après-midi par le diocèse de Lyon. La rencontre aura lieu ce lundi matin, à 10 heures.

Le Primat des Gaules a fait appel de sa condamnation. La justice lui reproche de ne pas avoir alerté la justice des agissements du père Bernard Preynat dans les années 80-90. Ce dernier a ensuite exercé dans le Roannais. Bernard Preynat, qui a reconnu les faits, doit être jugé cette année. La date n’a toutefois pas été fixée puisque l’instruction est toujours en cours, selon le parquet de Lyon.