Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Affaire Benalla : le parquet de Paris ouvre deux nouvelles enquêtes, dont une pour faux témoignages

-
Par , France Bleu

Le parquet de Paris a annoncé, ce lundi soir, avoir ouvert deux nouvelles enquêtes préliminaires dans le cadre de l'affaire Benalla. L'une de ces enquêtes concerne des faits de faux témoignages et vise Alexandre Benalla, Vincent Crase et Patrick Strzoda, directeur de cabinet d'Emmanuel Macron.

Alexandre Benalla est visé par deux nouvelles enquêtes, dont une pour faux témoignage.
Alexandre Benalla est visé par deux nouvelles enquêtes, dont une pour faux témoignage. © AFP - Geoffroy VAN DER HASSELT

Le parquet de Paris a annoncé, ce lundi soir, avoir ouvert deux nouvelles enquêtes préliminaires dans le cadre de l'affaire Benalla. L'une de ces enquêtes concerne des faits de faux témoignages. L'autre est ouverte pour non-accomplissement d’obligations déclaratives auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, précise franceinfo. Ces deux enquêtes ont été ouvertes suite à un signalement du Sénat. 

Benalla, Crase et Strzoda visés par l'enquête pour faux témoignages 

Dans un communiqué, le parquet de Paris précise que ces suspicions de faux témoignage visent Alexandre Benalla, ancien chargé de mission à la Présidence de la République, Vincent Crase, chef d’escadron dans la réserve opérationnelle de la gendarmerie nationale et Patrick Strzoda, le directeur de cabinet du Président de la République.

L'enquête ouverte pour non accomplissement d’obligations déclaratives auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) concerne, elle, Alexandre Benalla.

La première enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne et la seconde à la Brigade de répression de la délinquance économique de la direction régionale de la police judiciaire de Paris. 

Un signalement du Sénat fin mars 

Le 27 mars 2019, le président du Sénat a saisi le procureur de la République de Paris, en application de l’article 40 du code de procédure pénale, de suspicions de faux témoignages résultant de déclarations faites devant la mission d’information du Sénat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu