Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Affaire Benalla : le parquet de Paris ouvre une enquête pour "entrave à la manifestation de la vérité"

-
Par , France Bleu

Le parquet de Paris annonce ce mercredi avoir ouvert une nouvelle enquête pour "entrave à la manifestation de la vérité" dans l'affaire Benalla. La justice cherche à savoir s'il y a pu avoir des "dissimulations de preuves" dans le cadre des différentes enquêtes déjà ouvertes dans cette affaire.

 Alexandre Benalla lors de sa deuxième audition devant la commission d'enquête du Sénat le 21 janvier 2019
Alexandre Benalla lors de sa deuxième audition devant la commission d'enquête du Sénat le 21 janvier 2019 © Maxppp - CHRISTOPHE PETIT TESSON

Nouvel épisode judiciaire dans l'affaire Benalla. Le parquet de Paris annonce ce mercredi avoir ouvert la semaine dernière une enquête préliminaire pour déterminer s'il y a pu avoir des "dissimulations de preuves" dans le cadre des différentes enquêtes visant Alexandre Benalla et son entourage.

Ouverte vendredi 15 février elle a été confiée à la brigade criminelle. La justice s'intéresse à deux déclarations d’Alexandre Benalla. La première, faite en garde à vue, concerne le coffre-fort de l'ancien chargé de mission à l'Élysée. Il n'a jamais été retrouvé par les enquêteurs. La seconde porte sur les enregistrements de ses conversations avec son ami Vincent Crase dans lesquelles ils évoquent des messages effacés de leur téléphone, a indiqué une source proche du dossier à l'AFP.

Le Sénat réclame  de nouvelles poursuites judiciaires

Cette enquête n'a pas de lien avec le rapport accablant rendu public dans la matinée par la commission d'enquête du Sénat qui travaille sur l'affaire Benalla et qui réclame que des poursuites judiciaires soient engagées contre ce dernier et Vincent Crase, pour "faux témoignage".

Alexandre Benalla a été placé en détention provisoire, mardi soir. Il lui est reproché d'avoir violé son contrôle judiciaire, qui lui interdisait notamment d'entrer en contact avec Vincent Crase, lui aussi mis en cause dans l'affaire des violences présumées du 1er mai à Paris. 

  - Visactu
© Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu