Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Affaire Benalla : ouverture d'une enquête sur un contrat avec un oligarque russe

-
Par , France Bleu

Le parquet national financier (PNF) confirme ce jeudi l'ouverture d'une enquête sur le contrat de sécurité signé entre Vincent Crase et un oligarque russe. Contrairement à ce qu'il avait affirmé devant les sénateurs, Alexandre Benalla aurait négocié ce contrat alors qu'il était encore à l'Élysée.

Alexandre Benalla lors de son audition devant la commission d'enquête sénatoriale, le 21 janvier 2019 à Paris
Alexandre Benalla lors de son audition devant la commission d'enquête sénatoriale, le 21 janvier 2019 à Paris © AFP - Alain JOCARD

Nouvelle procédure judiciaire ouverte dans l'affaire Benalla. Le parquet national financier (PNF) a ouvert une enquête sur le contrat de sécurité signé entre la société de Vincent Crase et un oligarque russe proche du président Vladimir Poutine, a-t-il indiqué jeudi à l'AFP, confirmant une information de Mediapart.

Cette enquête a été ouverte pour "corruption" selonle site d'information, qui affirme que ce contrat,  mentionné par Alexandre Benalla dans les enregistrements sonores diffusés par Mediapart, a été "négocié" par l'ancien conseiller d'Emmanuel Macron "du temps où il était à l'Elysée". Devant la commission d'enquête du Sénat, ce dernier avait pourtant nié avoir participé à la négociation et à la conclusion de ce fameux contrat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu