Faits divers – Justice

Affaire Bygmalion : Philippe Briand placé en garde à vue ce mercredi

France Bleu Touraine mardi 31 mars 2015 à 19:01

Nicolas Sarkozy aux côtés de Philippe Briand, trésorier de la campagne présidentielle du candidat UMP.
Nicolas Sarkozy aux côtés de Philippe Briand, trésorier de la campagne présidentielle du candidat UMP. © Maxppp-Patrice Deschamps-La Nouvelle République

Le député-maire UMP Philippe Briand devrait être placé en garde à vue ce mercredi dans l'affaire Bygmalion. Sa garde à vue devrait se dérouler à Nanterre, là où est instruite l'affaire.

Le député-maire UMP de Saint Cyr-sur-Loire, près de Tours, doit être entendu dans le cadre de l'enquête sur l'utilisation présumée de fausses factures , durant la campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy. Une campagne dont Philippe Briand était le trésorier. Le député-maire s'attendait depuis longtemps à cette garde à vue, dans cette affaire ou sept personnes ont déjà été mises en examen. Déjà, le 29 janvier, durant plus de trois heures, deux perquisitions avaient eu lieu à Saint-Cyr-sur-Loire : la première, chez Philippe Briand, la seconde, dans son bureau, à la mairie. Les enquêteurs ont saisi plusieurs documents , dont certains avaient d'ailleurs été préparé par Philippe Briand lui-même, en prévision de son audition.

"Ils font leur enquête, ils font leur boulot" - Philippe Briand

"Les perquisitions, ça fait partie de l'enquête, comme d'être entendu en garde à vue : ils font leur enquête, ils font leur boulot" avait dit à l'époque le député-maire UMP. L'affaire Bygmalion porte sur l'utilisation présumée de plus de 18 millions d'euros de fausses factures , durant la présidentielle de 2012. Des factures payées par l'UMP, alors qu'elles auraient dues être comptées dans les dépenses de campagne de Nicolas Sarkozy.