Faits divers – Justice

Affaire Chevaline : perturbé par son audition, un témoin de l'enquête se suicide

France Bleu Pays de Savoie mercredi 4 juin 2014 à 11:54

Chevaline entrée village
Chevaline entrée village © Radio France - Damien Guillard

Un ancien légionnaire, entendu comme témoin dans l'enquête sur la tuerie de Chevaline, a été retrouvé mort chez lui lundi à Ugine (Haute-Savoie). Il se serait suicidé, selon l'hypothèse privilégiée par les gendarmes. Cet homme de 50 ans a laissé une lettre d'adieu qui intrigue les enquêteurs.

En avril 2013, cet ancien légionnaire avait été brièvement entendu dans le cadre de l'enquête sur la tuerie de Chevaline, l'assassinat en septembre 2012 de quatre personnes sur les hauteurs du lac d'Annecy. Il avait été interrogé car il était un proche de Sylvain Mollier, le cycliste d'Ugine, abattu lors de la tuerie. L'ancien militaire possédait deux armes, déclarées et parfaitement en règle.

Dans une lettre d'adieu découverte à son domicile, il évoque notamment son passage devant les gendarmes. Pour le procureur d'Annecy, en charge du dossier, il est impossible de faire un rapprochement direct entre les deux affaires.

Eric Maillaud, le procureur de la république d'Annecy

Les explications de Richard Vivion - France Bleu pays de Savoie