Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire d'Izon : un appel à témoins pour relancer l'enquête sur le double meurtre

-
Par , France Bleu Gironde

Dans la nuit du 14 au 15 décembre 2019, un couple était assassiné à son domicile, à Izon, près de Libourne. Six mois après, certains indices poussent les enquêteurs à lancer un appel à témoins.

Le domicile familial où ont été retrouvé les corps, sur la route de Saint-Sulpice à Izon.
Le domicile familial où ont été retrouvé les corps, sur la route de Saint-Sulpice à Izon. © Radio France - Mélanie Juvé

Six mois après la découverte des corps de Sylviane et Jean-Claude Muller à leur domicile d'Izon, dans le Libournais, la Section de recherches de Bordeaux lance un appel à témoins afin d'affiner certains indices. Une voiture de marque Peugeot, bleue ou turquoise, est recherchée. Elle aurait été aperçue dans les environs d'Izon, au mois de décembre dernier, un homme vêtu de kaki, à la manière militaire, au volant. 

Des garde à vue non concluantes

Le couple de quinquagénaires avait été sauvagement assassiné chez lui, très probablement dans la nuit du 14 au 15 décembre 2019. Aucune trace d'effraction n'avait été relevée. Le, ou les auteurs, de l'agression à l'arme blanche avaient tenté de mettre le feu au pavillon sans y parvenir. Contacté par France Bleu Gironde, le patron de la Section de recherches de Bordeaux explique que de très nombreux témoignages ont été recueillis, et que c'est l'un d'eux qui les pousse à lancer cet appel à témoins. L'officier précise que des indices ont découlé de plusieurs garde à vue, mais qu'ils doivent être affinés. La gendarmerie espère susciter des témoignages "de gens qui auraient hésité à l'époque à faire part d'un détail."  Si vous pensez avoir des informations, vous pouvez contacter le 06.85.57.13.15

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu