Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Affaire Daval

Affaire Daval : avant le procès, une douleur mêlée de colère pour les parents d'Alexia

Leurs attentes, leur douleur et leur colère : à quelques jours de l'ouverture du procès de Jonathann Daval, les parents d'Alexia livrent leur témoignage. Ils souhaitent que Jonathann Daval soit désigné coupable à l'issue du procès.

Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d'Alexia Daval à leur domicile de Gray avant le procès qui s'ouvre devant les assises de Haute-Saône
Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d'Alexia Daval à leur domicile de Gray avant le procès qui s'ouvre devant les assises de Haute-Saône © Maxppp - Bruno Grandjean

A quelques jours de l'ouverture du procès de Jonathann Daval pour le meurtre de sa femme Alexia devant le cour d'assises de Vesoul, les parents d'Alexia témoignent ce jeudi sur franceinfo. Ils attendent de ce procès que Jonathann soit désigné coupable. Ils disent aussi leur douleur et leur sentiment de trahison. Fin octobre 2017,  le corps calciné d'Alexia Daval était retrouvé dans le bois d’Esmoulins, aux portes de Gray. En janvier 2018, son mari Jonathann Daval avait été arrêté et avait avoué. Il a alors reconnu avoir  frappé et étranglé sa femme.

Ca ne changera pas notre douleur - Isabelle Fouillot

Pour  les parents d'Alexia, si le procès sera nécessairement libérateur, il ne change pas la souffrance de ses trois dernières années . La souffrance, c'est d'abord celle d'avoir perdu leur fille pour toujours. Pour la maman d'Alexia, Isabelle Fouillot. "C’est nous qui avons pris le plus cher, c’est nous qui avons pris perpétuité. C’est Alexia qui n’est plus là." Elle souhaite "qu'on mette le mot coupable" sur Jonathann Daval.

La colère d'avoir été trompé

Pour les parents d'Alexia, la douleur se mêle aussi à la colère d'avoir été trompé par Jonathann. Durant trois mois, celui ci a joué le rôle du mari éploré, avant qu'il ne soit mis en examen. "Au début c’est un garçon qu’on a aimé et puis au fil du temps on a découvert un personnage qu’on ne connaissait pas", explique Isabelle Fouillot. "On se rend compte que ce personnage a menti à tout le monde, à notre famille, à la France entière, je ne sais pas s’il a menti à sa famille."

Ces regrets et ce sentiment de trahison habitent aussi le père d'Alexia, Jean-Pierre Fouillot : "On n’a jamais rien vu venir, c’est ce qu’on se reproche moi et mon épouse".

La tromperie est d'ailleurs tellement forte que les parents d'Alexia ont fait graver une nouvelle inscription sur la tombe de leur fille. Dans le cimetière de Gray, le nom Daval a disparu. Il est désormais inscrit sur la pierre tombale celui d'Alexia Fouillot.

Les parents ont fait inscrire le nom de jeune fille d'Alexia Daval sur la tombe de leur fille à Gray
Les parents ont fait inscrire le nom de jeune fille d'Alexia Daval sur la tombe de leur fille à Gray © Radio France - Sophie Allemand

Retrouvez nos articles sur l’Affaire Daval 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess