Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Meurtre d'Alexia Daval

Affaire Daval : le mari Jonathann a été conduit à Gray mardi au domicile du couple pour des constatations

Dans l'affaire Daval, un transport sur les lieux du crime a été organisé en début de semaine pour des constations à Gray (Haute-Saône), sans lien avec le cambriolage du domicile le week-end dernier. C'est ce que vient de confirmer le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux.

Jonathann Daval a été conduit mardi dans la maison du couple à Gray pour des constatations, première étape avant la reconstitution prévue dans les prochains mois.
Jonathann Daval a été conduit mardi dans la maison du couple à Gray pour des constatations, première étape avant la reconstitution prévue dans les prochains mois. © Radio France - Jean Nicholas Guillo

Gray, France

Rien à voir avec le cambriolage au domicile du couple le week-end dernier. Soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia en octobre 2017, Jonathann Daval a été conduit mardi dans la maison du couple à Gray (Haute-Saône).

"Il a donné enfin sa version des faits détaillée" - Etienne Manteaux, procureur de la République de Besançon

"Le transport sur les lieux, envisagé avant le cambriolage, était lié à la dernière audition fin janvier de M. Daval où il a donné enfin sa version des faits détaillée",  a déclaré Etienne Manteaux, le procureur de la République de Besançon. "Le juge voulait pouvoir confronter certains éléments des faits à la configuration des lieux."

Après avoir avoué une première fois le meurtre de son épouse, Jonathann Daval était revenu sur ses aveux en janvier 2018 avant de reconnaître l'avoir tuée le 7 décembre à l'issue d'une confrontation avec la mère d'Alexia. Lors de ce transport sur les lieux, qui a duré deux heures, en présence du nouveau juge d'instruction chargé du dossier, le mari était accompagné d'un de ses avocats.

La première étape avant la reconstitution

"Dans sa dernière version, il assume plus de violences volontaires de sa part. Il est redevenu coopérant avec la justice, il a répondu aux demandes du magistrat instructeur", a développé le magistrat avant de conclure : "C'était la première étape avant la reconstitution."

Reconstitution qui devrait, selon une source proche de l'enquête, avoir lieu dans les prochains mois. Elle permettra peut-être de lever le voile sur une des zones d'ombres du dossier : que le corps d'Alexia Daval, une employée de banque de 29 ans, ait été retrouvé dans un bois le 30 octobre 2017, en partie calciné, un acte que Jonathann Daval a toujours nié. Détenu à la maison d'arrêt de Dijon, ce dernier, mis en examen pour "meurtre sur conjoint", encourt la prison à perpétuité.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu