Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Meurtre d'Alexia Daval

Affaire Alexia : Grégory Gay porte plainte contre Jonathann Daval pour "dénonciation calomnieuse"

mardi 25 décembre 2018 à 19:56 Par Virginie Vandeville, France Bleu Besançon, France Bleu, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Bourgogne

Grégory Gay, le beau-frère d'Alexia Daval, a porté plainte ce lundi contre Jonathann Daval pour "dénonciation calomnieuse". Jonathann Daval l'avait accusé d'avoir tué son épouse Alexia, avant de se rétracter le 7 décembre et d'avouer, à nouveau, le crime.

Grégory Gay, le beau-frère d'Alexia Daval, qui avait été désigné comme son meurtrier par Jonathann Daval, à la fin du mois de juin, a porté plainte lundi contre ce dernier
Grégory Gay, le beau-frère d'Alexia Daval, qui avait été désigné comme son meurtrier par Jonathann Daval, à la fin du mois de juin, a porté plainte lundi contre ce dernier © Radio France - Jean-François Fernandez

Gray, France

Grégory Gay, le beau-frère d'Alexia Daval, a porté plainte lundi 24 décembre à Gray, en Haute-Saône, pour dénonciation calomnieuse contre Jonathann Daval. Une façon de répondre "aux accusations immondes" de ce dernier, a indiqué l'avocat de Grégory Gay, Me Gilles-Jean Portejoie.   

Le 27 juin dernier, Jonathann Daval avait accusé son beau-frère, Grégory Gay d'avoir tué Alexia, fin octobre 2017 et d'avoir été couvert par les parents et la sœur d'Alexia. L'informaticien de 34 ans affirmait qu'ils avaient conclu un "pacte secret" pour lui faire porter le chapeau. Ces accusations, la famille de la victime les avait rejeté et réclamait une confrontation.

Le 7 décembre 2018, c'est justement au cours de cette confrontation que Jonathann Daval a de nouveau avoué être le meurtrier de sa femme Alexia. Il a craqué face à la mère de la victime, dans le bureau du juge d'instruction, au tribunal de grande instance de Besançon.