Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire de bébé secoué aux Assises de la Mayenne : le poignant témoignage de la maman de Maël, mort à l'âge de cinq mois

-
Par , France Bleu Mayenne

Première journée ce mardi du procès d'un homme de 44 ans, accusé d'avoir causé la mort de son bébé de cinq mois à Cuillé en mars 2017. En toute fin de journée, la maman du petit Maël est venue témoigner et ce fut un moment déchirant.

Le tribunal de Laval - image d'illustration.
Le tribunal de Laval - image d'illustration. © Radio France

Cuillé, France

Ce mardi, lors de la première journée du procès, plusieurs heures ont d'abord été consacrées aux rappels des faits, à la personnalité du mis en cause, au rapport d'autopsie. Un bébé secoué, des traces d'ecchymoses sur le visage, les légistes ont ainsi expliqué le décès

Et puis, en toute fin de journée, la maman du petit Maël est venue témoigner. C'est un moment poignant, bouleversant. C'est un moment qui glace le sang. Cette femme se livre, les yeux rougis, des larmes coulent sur ses joues. Une mère de famille qui tient tête à celui qui lui a enlevé son fils.

"T'as tué Maël, t'as tué Maël", la maman du bébé 

Assise au premier rang, entourée de ses proches, anéantie par le chagrin, elle écoute, elle observe. Elle pleure quand le médecin légiste énumère froidement les détails de l'autopsie, sort de la salle quelques minutes. Elle prend ensuite la parole. Cette femme relève la tête, avec dignité. Elle raconte. L'alcool, les disputes, les violences, les menaces, les insultes, "grosse conne, tu n'es qu'une merde" lui dit son compagnon. 

Visage fermé, le père écoute le récit bouleversant de son ex-compagne

Elle raconte les heures d'angoisse et d'épouvante qui ont suivi le départ du père avec le bébé. Elle raconte le retour à la maison, le matin du 21 mars 2017 : "j'ai pris mon fils, plus rien, plus de vie, je me suis assise avec lui, mes derniers instants avec mon bébé". Et là, elle se tourne vers l'accusé, l'apostrophe : "t'as tué Maël, t'as tué Maël, j'aimerais que tu dises ce qui s'est passé". Une maman debout qui tient à se reconstruire grâce à ses autres enfants et à son nouveau compagnon, "lui me respecte" assure-t-elle. Dans le box, le père de famille ne bronche pas, reste muet, le visage fermé, il ne laisse transparaître aucune émotion particulière. 

La deuxième journée de ce procès se déroule ce mercredi. Le verdict est attendu dans la journée. L'accusé risque jusqu'à 30 ans de prison.