Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Affaire de corruption à la sous-préfecture de Bayonne : Michel Poueyts porte plainte

-
Par , France Bleu Pays Basque, France Bleu

L'adjoint à la mairie de Biarritz porte plainte pour violation du secret de l'instruction.

La sous-préfecture des Pyrénées-Atlantiques à Bayonne.
La sous-préfecture des Pyrénées-Atlantiques à Bayonne. - Google Maps

Michel Poueyts riposte et porte plainte. L'adjoint au maire de Biarritz, également directeur technique de la fédération française de pelote basque, est mis en examen pour corruption active. En effet, un fonctionnaire de la sous-préfecture est soupçonné d'avoir manipulé les fichiers de permis de conduire. Michel Poueyts lui aurait offert des places de rugby en échange d'un faux permis de conduire.

Dans un communiqué, envoyé à France Bleu Pays Basque ce jeudi soir, l'élu biarrot nie les faits. "J’ai découvert, non sans émoi, que mon nom était mentionné dans divers articles de presse locale (...), au sujet d’une mise en examen dont je fais effectivement l’objet depuis vendredi 24 janvier 2020, explique-t-il. J’en suis particulièrement offusqué puisqu’il s’agit, manifestement, d’une atteinte grave au secret de l’instruction et, de fait, à la présomption d’innocence." C'est pourquoi, il a décidé de porter plainte pour violation du secret de l'instruction.

Je me dois donc de préciser que je conteste formellement les faits qui me sont reprochés. — Michel Poueyts

Michel Poueyts se dit convaincu qu'il sera, "in fine, mis hors de cause". "Tous ceux qui me connaissent, savent les valeurs d’humanisme et de probité qui sont les miennes et qui ont conduit mon action publique durant toutes ces années", assure l'élu.

Une volonté de nuire ?

Ce qui pousse l'adjoint à se poser la question du calendrier de ces révélations. "Je ne peux m’empêcher de penser, dès lors que seul mon nom est mentionné alors que _plusieurs dizaines de personnes seraient visées_, et compte tenu de mon statut d’élu et la période dans laquelle nous nous trouvons, qu’il y a dans cette violation du secret de l’instruction, une volonté de me nuire." Michel Poueyts était candidat sur la liste du ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, avant que celui-ci renonce à se présenter.

De son côté, le fonctionnaire de la sous-préfecture impliqué dans cette affaire est mis en examen pour corruption passive et a été placé en détention provisoire. L'homme, âgé d'une cinquantaine d'années est soupçonné d'avoir remis des points sur des permis de conduire, voire même d'avoir délivré de faux permis et ce, pendant plusieurs années. Manifestement, cela se savait dans le milieu du rugby : des joueurs actuels et des anciens joueurs du BO et de l'Aviron bayonnais en auraient bénéficié, en échange de places pour des matchs de rugby, ainsi que des chefs d'entreprises. 

Il sera entendu par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Pau, le 11 février prochain. Il encourt dix ans de prison et 150.000 euros d'amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess