Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire de fausses factures à l'US Orléans : l'ancien et l'actuel président ont été reconnus coupables

-
Par , , France Bleu Orléans

Le tribunal correctionnel d'Orléans a condamné ce vendredi, Claude Fousse et Philippe Boutron, respectivement à trois ans de prison avec sursis et 200.000 euros d'amende et 18 mois de prison avec sursis et 30.000 euros d'amende.

Claude Fousse, l'ancien président de l'USO condamné par le tribunal correctionnel d'Orléans
Claude Fousse, l'ancien président de l'USO condamné par le tribunal correctionnel d'Orléans © Radio France - Christophe Dupuy

Orléans, France

Dans l'affaire des fausses de factures à l'US Orléans football, Claude Fousse et Philippe Boutron ont été condamnés par le tribunal correctionnel d'Orléans. L'ancien et l'actuel président de l'USO Foot ont été reconnus coupables d'abus de biens sociaux et faux en écriture. Claude Fousse a été condamné à trois ans de prison avec sursis et 200.000 euros d'amende. Il est également interdit définitivement de gérer une société. L'actuel président, Philippe Boutron s'est vu infliger une peine 18 mois de prison avec sursis et 30.000 euros d'amende. 

Dans cette affaire, Jérome Fousse, le fils, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende. Et Dany Lecoq, ancien directeur financier de Fousse Construction, a écopé de trois mois de prison avec sursis. Le tribunal a également condamné Claude et Jérôme Fousse à verser plus d'un million d'euros de dommages et intérêts au liquidateur judiciaire des Constructions traditionnelles du Val de Loire, un société liquidée qui a appartenait à Claude Fousse. Et puis, 60.000 euros ont été saisis et confisqués sur leurs comptes. Les deux hommes ont dix jours pour faire appel.

Des peines moins lourdes que les réquisitions pour Claude Fousse

Le procureur de la République avait requis trois ans dont 18 mois de prison ferme, 200.000 euros d'amende et une  interdiction de gérer une entreprise ou une association à caractère sportif à l'encontre de Claude Fousse, l'ancien président de l'US Orléans football. En revanche, les juges ont suivi les réquisitions à  l'encontre de Philippe Boutron,  l'actuel président de l'USO foot : 18  mois de prison avec sursis,  30.000 euros d'amende. 

Pas d'interdiction de gérer pour Philippe Boutron

Le tribunal n'a pas donné d'interdiction de gérer pour le président de l'US Orléans. Les juges ont là encore suivi les réquisitions, Philippe Boutron pourra rester à la tête du club de Ligue 2. 

Philippe Boutron, le président de l'US Orléans peut continuer à gérer le club de football. - Radio France
Philippe Boutron, le président de l'US Orléans peut continuer à gérer le club de football. © Radio France - Eric Normand

250.000 euros de fausses factures

Au cœur de cette affaire : une somme de 250.000 euros qui a transité à l’automne 2014 des comptes de l’USO Foot à ceux de sociétés de Claude Fousse,  en tant que promoteur immobilier. La justice reproche à Claude Fousse de s’être servi dans les caisses du club de football pour renflouer ses sociétés de constructions de maisons individuelles qui connaissaient alors des difficultés financières. Et, selon les enquêteurs, en toute connaissance de cause de la part de l'autre co-président du  club, Philippe Boutron, aujourd'hui seul à la tête de l'US Orléans.