Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

"Affaire de la Passat grise" dans l'Indre : beaucoup de questions persistent pour des parents d'élèves

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Les allées et venues d'une voiture Passat grise devant des établissements scolaires ont fait naître des inquiétudes chez certains parents d'élèves. Un couple de retraités a été identifié et auditionné. Le parquet n'a pas donné de suites. Mais les interrogations demeurent.

Photo d'illustration : véhicule gendarmerie
Photo d'illustration : véhicule gendarmerie © Radio France - Olivier Vidal

Châteauroux, France

Pas question de tomber dans la psychose après les allées et venues d'une voiture près d'établissements scolaires ! C'est ce que dit la mère d'un élève de 12 ans, scolarisé dans un collège de l'Indre. Elle veut témoigner de façon anonyme. Elle dit faire confiance au travail des gendarmes et a bien pris connaissance de la réaction du parquet de Châteauroux. Aucune infraction n'a été commise, il s'agit probablement d'une incompréhension. Pendant leur audition, un couple de retraités explique avoir voulu s'assurer que les enfants allaient bien et n'avaient besoin de rien.

Il n'empêche, les doutes persistent. La voiture a été vue à Rivarennes, mais aussi à Villedieu-sur-Indre ou encore à Argenton-sur-Creuse. "On reste troublé par tous ces événements. Quand on habite dans un certain lieu, on ne fait pas un tour de 50 kilomètres pour s'assurer que les enfants vont bien à la sortie du bus", s'interroge cette femme qui souhaite rester anonyme. Son fils de 12 ans a croisé la route de cette voiture Passat grise, un soir à la sortie du collège. Il avait déjà reçu un mot dans son carnet de correspondance, invitant les élèves à la prudence. "Il a commencé à avoir peur, il a couru. À ce moment-là, la voiture a mis son clignotant et a commencé à le suivre dans cette montée sans chercher à le dépasser sur 15-20 mètres. Cette voiture est restée visiblement volontairement derrière lui en donnant des à-coups sur l'accélérateur", témoigne sa mère. 

Son fils a été entendu par les gendarmes, dans le cadre de l'enquête. Il a reconnu la voiture des suspects. "J'ai demandé à un gendarme s'il trouvait que ce mode opératoire était caractéristique d'une tentative d'enlèvement sur mineur, il m'a dit que oui. Donc j'ai porté plainte", poursuit la mère de famille. "Je ne veux absolument pas créer une psychose. C'est juste une question de vigilance. En-dehors de ce fait-là, le risque d'enlèvement est réel en France. _En tant que parent, on peut se poser des questions. On n'est pas plus rassuré en lisant l'article comme quoi le couple n'avait pas d'intentions malveillantes. Tout le monde peut dire qu'il n'a pas d'intentions malveillantes_", ajoute cette mère de famille.

Peut-être que ce couple a une vie très tranquille, c'est ce que je souhaite. Mais aujourd'hui, on laisse les parents dans l'inquiétude"

D'autres parents ont témoigné sur les réseaux sociaux ou directement auprès de France Bleu Berry.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu