Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire des faux Le Drian : 7 et 11 ans de prison pour les deux prévenus

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique, France Bleu

Les deux principaux prévenus dans l'affaire d'escroquerie des faux Le Drian ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris a 7 et 11 ans de prison ainsi qu'à plusieurs millions d'euros d'amende.

Jean-Yves Le Drian, le 04 mars 2020
Jean-Yves Le Drian, le 04 mars 2020 © Maxppp - Sébastien Muylaert

Ils avaient escroqué plusieurs grandes personnalités de la politique en prenant l'identité du ministre Jean-Yves Le Drian, parfois avec des masques à son effigie. Le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement concernant les deux principaux prévenus de l'affaire, considérés comme les cerveaux de l'escroquerie. Ils écopent respectivement de 7 et 11 ans d'emprisonnement, pour "escroquerie en bande organisée", "association de malfaiteurs" et "prise de nom d'un tiers"

Le plus vieux d'entre eux, 54 ans, est également condamné à verser une amende de deux millions d'euros. Son co-prévenu, 35 ans, écope d'une amende d'un million d'euros. Cinq autres hommes, âgés de 27 à 49 ans, étaient poursuivis pour des complicités à différents degrés. L'un d'entre eux a été relaxé et les quatre autres condamnés à des peines allant de 15 mois avec sursis à cinq ans de prison.

Cette arnaque aurait coûté plus de 55 millions d'euros à trois personnes, entre 2015 et 2017. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu