Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : FC Metz : la saison 2016-2017 en Ligue 1

Affaire des pétards contre Lyon : le FC Metz récupère ses 2 points de pénalité

vendredi 3 mars 2017 à 12:07 Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu

Dans l'affaire des pétards du match Metz-Lyon, la commission d'appel de la FFF vient de rendre sa décision. Le match contre l'OL sera rejoué à huis clos et le FC Metz se voit réattribuer ses deux points qui lui avaient été retirés par la commission de discipline de la LFP.

Anthony Lopes touché par un pétard lors du match Metz-Lyon
Anthony Lopes touché par un pétard lors du match Metz-Lyon © Maxppp - Maxppp

Metz, France

Soulagement pour le FC Metz. La commission supérieure d'appel de la Fédération Française de foot a rendu sa décision, ce vendredi 3 mars, dans l'affaire des pétards du match contre Lyon. La sanction est allégée. Le club à la Croix de Lorraine est condamné à un retrait de 3 points avec sursis. Le FC Metz récupère donc les 2 points qui lui avaient été retirés par la commission de discipline de la LFP. Au classement, les grenats sont donc désormais 15ème de la Ligue 1, avec 3 points d'avance sur le premier relégable.

Par ailleurs, comme en première instance, le match contre Lyon devra être rejoué à huis clos, à une date que devra définir la commission des compétitions de la Ligue de Foot Professionnel.

Le 5 janvier dernier, la commission de discipline de la LFP avait durement sanctionné le FC Metz. le club à la croix de Lorraine avait écopé d'un retrait de 3 points au classement dont un avec sursis. Les dirigeants du FC Metz avaient fait appel de cette décision et avaient été auditionnés par les instances disciplinaires de la FFF, le jeudi 2 mars 2017.

Le président du FC Metz, Bernard Serin a donné une conférence de presse dans l'après-midi : il se félicite que son club retrouve ses 2 points injustement perdus, mais songe toutefois à saisir le CNOSF, car la durée du sursis s'étale sur un an, jusqu'en mars 2018. Bernard Serin a 2 semaines pour éventuellement poursuivre cette procédure.

Le président Serin sur l'éventualité d'un nouveau recours devant le CNOSF

Au cours de cette conférence de presse, Bernard Serin a aussi indiqué que la tribune Est Basse de St Symphorien, fermée depuis les incidents du 3 décembre dernier, pourrait rouvrir le 18 mars prochain, à l'occasion de la réception de Bastia, si les travaux de sécurisation, proposés par une commission d'experts, sont terminés. Un filet anti-projectiles sera notamment installée et l'espace réservée aux ultras de la Horda Frénétik va être déplacé en Est Haute. Ce groupe " Ultras " a refusé pour le moment d'y siéger. La Horda Frénétik continue donc de bouder le stade St Symphorien.

Le président du FC Metz sur les travaux qui seront menés très prochainement dans la tribune Est.

Le 3 décembre dernier, deux pétards avaient été envoyés sur le gardien de l'OL, Anthony Lopes, lors du match entre le FC Metz et Lyon. La rencontre avait dû être arrêtée.

Le président du FC Metz, Bernard Serin, va s'exprimer ce vendredi à 16h30 devant la presse - Maxppp
Le président du FC Metz, Bernard Serin, va s'exprimer ce vendredi à 16h30 devant la presse © Maxppp - Maxppp