Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier – Faits divers - Justice
Le 25 octobre 2013, les employés d'un garage de Dordogne découvraient dans le coffre d'une voiture, un bébé nu et déshydraté, caché là par une cliente Corrézienne

Affaire "du bébé dans le coffre"

La mère de la petite fille de deux ans retrouvée dans le coffre d'une voiture en octobre 2013 par un garagiste de Dordogne comparaît en appel à partir de ce lundi 7 octobre devant la cour d'assises de la Haute-Vienne. Elle est poursuivie pour avoir caché la naissance et l'existence de la petite Serena durant presque deux ans et pour "violences volontaires ayant entraîné une infirmité permanente". Le bébé avait été caché depuis sa naissance par cette Corrézienne dans une pièce en travaux de la maison familiale de Brignac-la-Plaine puis dans le coffre de sa voiture. Au moment de sa découverte, Séréna souffrait de carences et de manque de soins. Lors du premier procès, la mère de famille avait été condamnée à cinq ans de prison dont deux ans fermes par la cour d'assises de Tulle, en novembre 2018. 

Derniers articles
La mère de la petite Serena comparaissait devant la cour d’assises d’appel pour avoir caché et privé de soins sa fille pendant deux ans.
Le verdict est attendu ce mercredi après-midi au procès de l'affaire Serena devant la cour d'assises de la Haute-Vienne
La cour d'assises de la Haute-Vienne doit rendre son verdict mercredi dans l'affaire Serena
Le procès en appel de l'affaire Serena se déroule devant la cour d'assises de la Haute-Vienne.
De gauche à droite : les avocats des parties civiles et l'avocate de la défense, au procès en appel de l'affaire Serena devant les assises de la Haute-Vienne.
Des jouets souillés et un biberon font partie des scellés présentés au procès en appel de l'affaire Serena, devant les assises de la Haute-Vienne.
Rosa Maria Da Cruz et son avocate maître Chrystèle Chassagne-Delpech, lors du procès en première instance devant la cour d'assises de Tulle.
La mère de Séréna restera donc en prison en attendant sont second procès
Rosa Maria Da Cruz a été condamnée à 5 ans d'emprisonnement dont 2 ans de prison ferme.
Rosa Da Cruz, la mère de Séréna, était jugée depuis ce lundi par la cour d'assises de la Corrèze
Rosa Da Cruz, la mère de Séréna, comparaît jusqu'à ce vendredi devant la cour d'assises de la Corrèze
L'accusée Rosa Maria Da Cruz et son avocate Me Chrystèle Chassagne-Delpech
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu