Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire du conservatoire de Tours : des enfants également abusés au sein même de l'institution

jeudi 12 juillet 2018 à 5:15 Par Annabelle Wanecque, France Bleu Touraine et France Bleu

L'affaire de pédophilie au conservatoire de Tours prend une toute autre ampleur. On apprend aujourd'hui que des attouchements auraient été commis au sein même de l'institution. Des enfants auraient aussi subi des viols lors de voyages à la Réunion.

Des viols auraient aussi été commis lors de voyages à la Réunion
Des viols auraient aussi été commis lors de voyages à la Réunion © Maxppp - Maxppp

Indre-et-Loire, France

Le dossier d'instruction de l'affaire Dizier s'épaissit. Sur France Bleu Touraine, on évoque régulièrement ce scandale de pédophilie qui a éclaté il y a quatre mois et demi au sein du conservatoire de Tours, en l'occurrence ce chef de chœur poursuivi pour viols et agressions sexuelles sur plusieurs mineurs. Ce que l'on a su dès que l'affaire a éclaté, c'est que les viols auraient été commis lors de week-ends à Paris. Pierre-Marie Dizier emmenait alors avec lui certains enfants méritants qu'il repérait lors de ses cours au conservatoire sous prétexte de leur faire découvrir des lieux prestigieux, comme l'Opéra Garnier ou l'Opéra Bastille. Mais ce que l'on apprend aujourd'hui est d'une toute autre ampleur, notamment quand on s'intéresse à la personnalité du pédophile présumé. 

"Un manipulateur né" - L'un des avocats de familles de victimes

Le pédophile présumé se serait servi de sa fonction au conservatoire de Tours comme d'une "accroche" dit l'un des avocats de familles de victimes, "un moyen d'être en contact avec un vivier" d'enfants. Il apparaît en effet que c'est au sein même du conservatoire que Pierre-Marie Dizier repérait ses victimes. D'ailleurs au moins de deux de ces enfants auraient subi des attouchements dans une salle de classe, porte fermée à clé, à l'occasion d'une pause par exemple. Il proposait ensuite à ses victimes des week-ends à Paris donc, mais également des voyages à la Réunion, sous prétexte là aussi de travaux sur le chant. Deux enfants auraient ainsi subi des viols lors d'au moins deux de ces voyages, des séjours que le chef de chœur organisait en toute discrétion pour des élèves qu'il présentait comme très méritants à leur famille. 

Un financement qui pose question

Et c'est d'ailleurs cette multiplication des voyages qui interrogent les enquêteurs. Comment Pierre-Marie Dizier pouvait-il financer tout cela, quand on sait que lors des week-ends à Paris notamment, les familles n'avaient rien à débourser et que le pédophile présumé prenait tout à sa charge, même des places de concert de plusieurs centaines d'euros? Lors d'une perquisition, la police s'est rendue compte qu'il se faisait envoyer du courrier personnel au conservatoire. Notamment des documents relatifs à des prêts contractés, des sortes de crédits à la consommation. Concernant cet envoi de courrier personnel au conservatoire, le directeur de l'institution lui en aurait d'ailleurs fait la remontrance à plusieurs reprises. 

Sept plaintes figurent pour l'instant dans le dossier d'instruction. Mais d'autres devraient bientôt y être versées.