Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Affaire du "faux Le Drian" : deux hommes condamnés à 7 et 10 ans en appel à Paris

-
Par , France Bleu, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

Les deux hommes étaient soupçonnés d'avoir escroqué plus de 150 personnalités de la politique en prenant l'identité du ministre afin de subtiliser des dizaines de milliers d'euros.

Jean- Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères
Jean- Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères © Maxppp - YOAN VALAT

Pour la cour d'appel de Paris, il n'y a aucun doute. Les deux prévenus étaient bien les cerveaux d'une vaste escroquerie mise en œuvre entre 2015 et 2017

La justice a condamné Anthony Lasarevitsch, 36 ans, à 7 ans de prison et Gilbert Chikli, 55 ans, à 10 ans de prison. Respectivement condamnés à 7 et 11 ans de prison en première instance, les deux hommes ont toujours nié avoir appartenu au "gang du faux Le Drian". 

Au total, plus de 150 personnes comme le roi du Maroc, les patrons de Total et Vinci, l'archevêque de Paris notamment ont été contactées par un homme se présentant comme Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense . 

Le "faux ministre" réclamait une aide financière pour des opérations secrètes de l'État français, promettant un remboursement immédiat. 

Le système était bien rodé. Les deux prévenus utilisaient de faux mails, de faux documents et parfois même un masque en silicone. L'homme d'affaires turc Inan Kirac et l'Aga Khan, chef spirituel des ismaéliens, y ont laissé plus de 50 millions d'euros. 

Le montant des dommages et intérêts s'élève à 44 millions et 10,6 millions d'euros pour les principales victimes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess