Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire du quartier Saragosse à Pau : vers une troisième mise en examen ce vendredi

vendredi 1 juin 2018 à 8:05 Par Daniel Corsand, France Bleu Béarn et France Bleu

Un jeune de 17 ans du quartier Saragosse à Pau est en garde à vue depuis ce mercredi au commissariat de Pau, dans l'enquête sur le meurtre de Béli Nébié le 18 mai dernier. Il devrait être déféré ce vendredi et présenté à la juge d'instruction en charge de l’enquête pour sa mise en examen.

La scène de crime le vendredi 18 mai dernier
La scène de crime le vendredi 18 mai dernier © Radio France - Daniel Corsand

Pau, France

Deux semaines jour pour jour après la mort de Béli Nébié dans le quartier Saragosse à Pau, l'enquête avance. Un jeune homme est en garde à vue. Il serait âgé de 17 ans et aurait été arrêté mercredi dans la journée. Ce jeune homme est toujours en garde à vue ce vendredi matin. 

Sans doute une nouvelle mise en examen dans la journée

Selon nos informations, le jeune interpellé ne dit pas grand chose pour le moment. Il ne donne pas de nom, mais il aurait confirmé sa présence sur les lieux. Ce qui ne l'implique pas pour autant dans les violences puisqu'on sait qu'il y avait plusieurs dizaines de personnes dans le parc à ce moment là. Sa garde a vue a été prolongée. Elle peut durer 48 heures. Le jeune homme doit être déféré ce vendredi pour une éventuelle mises en examen. 

Une enquête minutieuse

Les enquêteurs de la police judiciaire avancent prudemment dans ce dossier. Ils ont vraisemblablement plusieurs noms de suspects potentiels. Mais un simple témoignage ne suffit pas à engager des poursuites. Il faut des "éléments graves et concordants" pour une mise en examen. Il faut donc être méticuleux et recouper des témoignages avec des éléments de téléphonie par exemple. On sait aussi qu'une garde à vue est d'autant plus productive qu'il y a d'éléments objectifs à opposer au suspect.

Rappelons que dans cette enquête, c'est la quatrième garde à vue. Parmi les trois premiers gardés à vue âgés de 16 et 17 ans, un a été mis hors de cause parce qu'il avait un alibi. Les deux autres ont été mis en examen pour meurtre. 

Roué de coups en pleine rue

Vendredi 18 mai dernier, Béli Nébié, un homme âgé de 32 ans d'origine burkinabée, a été tué lors d'une rixe à Pau dans le quartier Saragosse. Il aurait été roué de coups entre 19h30 et 20 heures. Son corps a été retrouvé dans le parc de l'avenue de Saragosse.