Faits divers – Justice

Affaire Élodie Kulik : le principal suspect libéré ce vendredi ?

Par Bénédicte Courret, France Bleu Picardie jeudi 17 avril 2014 à 18:00

La Cour d'appel d'Amiens (illustration).
La Cour d'appel d'Amiens (illustration). © Jmsch - Creative commons

Dans l'enquête sur le meurtre d'Élodie Kulik, le principe d'une remise en liberté du principal suspect, Willy Bardon, a été acceptée par la chambre de l'instruction de la Cour d'Appel d'Amiens. Les conditions de cette remise en liberté doivent cependant être précisées ce vendredi. Si elles ne satisfont pas les magistrats, Willy Bardon restera en prison.

Dans quelles conditions Willy Bardon peut-il être libéré ? C'est sur ce point que la chambre de l'instruction de la Cour d'appel d'Amiens a demandé des précisions il y a dix jours lorsqu'elle a "fait droit" à la demande de remise en liberté de Willy Bardon , mis en examen pour séquestration, viol et meurtre dans l'enquête sur la mort d'Élodie Kulik . Le service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) doit rendre ses conclusions aux magistrats. Une nouvelle audience se tient ce vendredi matin.

Où habitera Willy Bardon s'il est libéré ?

La question est notamment de savoir où Willy Bardon habitera s'il sort de prison, s'il restera en Picardie ou s'il s'éloignera. Willy Bardon est en détention depuis quatorze mois. Pour ses avocats, les enquêteurs n'ont pas les preuves suffisantes pour justifier son incarcération. Les avocats de Willy Bardon remettent en cause, entre autres, un enregistrement téléphonique où la voix de leur client a été identifiée.

Ce vendredi, si la chambre de l'instruction de la Cour d'appel d'Amiens estime que les conditions de la sortie de Willy Bardon ne sont pas satisfaisantes, elle peut décider de le maintenir en détention. D'après l'un des avocats du suspect, Maître Daquo, la décision pourrait être rendue juste après l'audience ou mise en délibéré.

Élodie Kulik était une jeune banquière. Elle a été retrouvée morte en janvier 2002, à Tertry, dans l'est de la Somme. Le père de la jeune femme, Jacky Kulik, réagissait cette semaine sur France Bleu Picardie. Pour lui, la remise en liberté de Willy Bardon serait "un scandale ".