Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire Epstein : des victimes françaises selon une ONG, deux membres du gouvernement réclament une enquête

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Deux secrétaires d'État ont demandé ce lundi l'ouverture d'une enquête en France autour de l'affaire Jeffrey Epstein, ce financier américain retrouvé mort en prison alors qu'il était poursuivi pour des agressions sexuelles. Une ONG affirme qu'il existe des victimes françaises.

Jeffrey Epstein aurait fait des victimes françaises.
Jeffrey Epstein aurait fait des victimes françaises. © AFP - AFP

La secrétaire d'État à l'égalité femmes/hommes, Marlène Schiappa, et son homologue à la protection de l'enfance, Adrien Taquet, ont réclamé ce lundi l'ouverture d'une enquête en France autour de l'affaire Jeffrey Epstein, ce financier américain retrouvé mort samedi dans sa cellule à Manhattan. Le milliardaire était poursuivi pour de multiples agressions sexuelles sur des mineures. Et sa mort a viré au scandale politique aux États-Unis.

Une résidence à Paris, un Français cité dans l'enquête

Cette affaire pourrait voir des ramifications en France. L'ONG "Innocence en danger" a écrit une lettre au procureur de la République de Paris. L'association affirme qu'il existe bien des victimes françaises de Jeffrey Epstein : "De source fiable, ″Innocence en Danger″ a eu confirmation récemment que plusieurs victimes du réseau prostitutionnel, créé par Jeffrey Epstein et ses complices, sont également de nationalité française".

L'association dit se baser sur "les investigations menées par le FBI". Selon ses informations, "M.Epstein rentrait aux USA après un séjour de plusieurs semaines en France" quand il a été interpellé, début juillet. Le milliardaire serait "propriétaire à Paris d'une résidence qu'il occupait régulièrement".

En 2015, une victime présumée de Jeffrey Epstein affirmait avoir voyagé à Paris en tant qu'"esclave sexuelle". Et selon le Miami Herald, journal à l'origine des premières révélations sur le milliardaire, le livre noir où il répertoriait toutes ses victimes présumées comprenait une centaine de noms, rattachés à toutes ses résidence. Certaines pages ont été publiées par le Gawker : on y voit écrit "Massage - Paris" avec plusieurs numéros de téléphone en-dessous.

Et, autre lien entre Epstein et l'Hexagone, le nom d'un Français, Jean-Luc Brunel, apparaît dans ce fameux livre noir. Il s'agit du patron de l’agence de mannequins MC2.

Un premier signalement fin juillet

"Innocence en danger" explique avoir adressé un premier signalement au procureur fin juillet, resté sans réponse. Elle demande maintenant que la justice française se saisisse du dossier : "Il vous appartient, Monsieur le procureur de la République de Paris, d’ouvrir une enquête préliminaire aux fins de mener toutes investigations utiles à la manifestation de la vérité".

L'ONG est désormais soutenue par les deux membres du gouvernement. Dans un communiqué, Marlène Schiappa et Adrien Taquet estiment que "l'enquête américaine a mis en lumière des liens avec la France. Il nous semble ainsi fondamental, pour les victimes, qu'une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite".

"La mort de M. Epstein ne doit pas priver les victimes de la justice à laquelle elles ont droit : c'est une condition essentielle à leur reconstruction, c'est aussi une condition à une protection plus efficace à l'avenir d'autres jeunes filles face à ce type de réseaux organisés, face à ce type de prédateurs." - Marlène Schiappa et Adrien Taquet

La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, estime pour sa part qu'il n'appartient pas au gouvernement de décider des "poursuites". "Depuis 2013, les instructions individuelles sont prohibées, conformément au principe d'indépendance de l'autorité judiciaire", a précisé l'élue dans un message transmis à l'AFP.

Ce lundi après-midi, le parquet de Paris a précisé à nos confrères de franceinfo que les informations transmises par l'ONG était "en cours d'analyse et de recoupement" : "Les premières vérifications sont actuellement en cours afin de déterminer si une enquête doit être ouverte sur le territoire français".

Qui est Jeffrey Epstein ? - Visactu
Qui est Jeffrey Epstein ? © Visactu - Visactu