Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Affaire Estelle Mouzin : Michel Fourniret a séquestré et tué la fillette dans les Ardennes, selon son ex-femme

- Mis à jour le
Par

Selon son avocat, Monique Olivier a affirmé devant la juge qui mène l'enquête, ce vendredi, que Michel Fourniret avait enlevé Estelle Mouzin. Elle a précisé qu'il l'avait emmenée le 9 janvier 2003 dans la maison de sa sœur, dans les Ardennes, avant de la violer et de l'étrangler.

 Reconstitution, avec Monique Olivier, du meurtre de Marie-Angele Domece, en octobre 2018.  Reconstitution, avec Monique Olivier, du meurtre de Marie-Angele Domece, en octobre 2018.
Reconstitution, avec Monique Olivier, du meurtre de Marie-Angele Domece, en octobre 2018. © Maxppp - Romain Blanc

Lors de son audition, Monique Olivier a affirmé ce vendredi que Michel Fourniret avait enlevé Estelle Mouzin, qu'il l'avait emmenée le 9 janvier 2003 dans la maison de sa sœur de Ville-sur-Lumes dans les Ardennes. Selon l'ex-épouse du tueur en série, il l'a ensuite violée avant de l'étrangler, selon des propos rapportés par son avocat Richard Delgenes.

Publicité
Logo France Bleu

Monique Olivier désormais mise en examen pour complicité

Au vu de ses déclarations, Monique Olivier est "passée du statut assisté à celui de mise en examen" pour _"complicité d'enlèvement et séquestration suivis de mort"_dans cette affaire, précise l'avocat. "Je pense qu'on connaît désormais ce qui s'est passé pour Estelle Mouzin et qui l'a tuée", a déclaré ce vendredi midi Richard Delgenes.

Monique Olivier est entendue depuis ce mardi par la juge qui instruit le dossier sur la disparition d'Estelle Mouzin à Guermantes, en Seine-et-Marne en 2003. Son audition doit se poursuivre ce vendredi après-midi. Michel Fourniret doit de son côté être auditionné la semaine prochaine, a expliqué l'avocat du père de la fillette sur franceinfo.

Le corps d'Estelle Mouzin toujours introuvable

Dans cette affaire, Monique Olivier a fait tomber l'alibi de Michel Fourniret , qui a fini par avouer . La magistrate cherche désormais à obtenir d'autres éléments sur la disparition, pour parvenir notamment à retrouver le corps. Michel Fourniret assure ne plus se souvenir où il l'a dissimulé. "C'est dans les oubliettes", a-t-il confié à la juge d'instruction en mars dernier.

Estelle Mouzin avait disparu sur le chemin entre son école et son domicile le 9 janvier 2003 à Guermantes (Seine-et-Marne). © Maxppp - BENOIT TESSIER

En juin dernier, les fouilles menées dans les Ardennes n'ont rien donné . D'où l'audition de Monique Olivier, elle qui a fait tomber l'alibi de son ex-mari en révélant avoir passer le coup de téléphone qui l'innocentait, passé le 9 janvier 2003 chez eux, dans leur domicile belge, le jour de la disparition. Les avocats du père d'Estelle Mouzin restent convaincus que l'ancienne épouse en sait plus, notamment sur les repérages, et même sur le lieu où le corps aurait pu être caché.

Michel Fourniret a par ailleurs été déclaré coupable en 2008 des meurtres de sept jeunes femmes ou adolescentes entre 1987 et 2001 et condamné à la perpétuité incompressible, avant d'être à nouveau condamné en 2018 pour un assassinat crapuleux. Il est également mis en examen pour les disparitions et la mort de Marie-Angèle Domece et Joanna Parrish, après ses aveux devant la juge Sabine Khéris .

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu