Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire Estelle Mouzin : une avocate des parties civiles confirme une piste messine non explorée

mercredi 10 janvier 2018 à 18:35 Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord

Deux anciens policiers messins ont contacté il y a deux ans les avocats du père d'Estelle Mouzin, enlevée en 2003 à Guermantes. Ils avaient des révélations à leur faire. Mais depuis aucune vérification n'a été effectuée.

Estelle Mouzin a disparu en janvier 2003
Estelle Mouzin a disparu en janvier 2003 © Radio France - radio france

Metz, France

Un peu plus de 15 ans après la disparition d'Estelle Mouzin, le mystère reste entier. Mais son papa estime que tout n'a pas été fait pour retrouver sa fille. Il a donc décidé d'attaquer l’État pour faute grave. Il considère notamment que plusieurs pistes ont été négligées. Parmi elles, il y a notamment le signalement effectué par deux anciens policiers messins et révélé par nos confrères du Républicain Lorrain

Il y a deux ans, les avocats du père d'Estelle Mouzin sont contactés par deux anciens policiers messins. Ils ont des révélations à leur faire. En 2003, la parution d'un portrait-robot, dans le cadre de l'enquête sur la disparition de la fillette de 9 ans, leur rappelle une visage familier. Celui d'un trentenaire de l'agglomération messine, connu pour des affaires de mœurs et qui a avoué aussi être l'auteur de l'incendie du palais des sports de la ville en mars 1999.

Les deux fonctionnaires contactent alors les enquêteurs de la Police Judiciaire de Versailles pour qu'ils effectuent des vérifications. Le témoignage des deux policiers messins est jugé suffisamment sérieux par les avocats du père d’Estelle Mouzin qui alertent le juge d'instruction en charge du dossier.

Mais à ce jour, selon eux, aucune vérification n'a été effectuée et cette piste n'a même pas été explorée. Une absence d'instruction et de communication dénoncée par les parties civiles qui exigent aujourd'hui des réponses. 

Corine Herrmann, l'une des avocates du père d'Estelle Mouzin