Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Affaire Fillon : l'ancien procureur du Puy-en-Velay, René Pagis soutient les magistrats

jeudi 2 mars 2017 à 15:13 Par Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne

Ancien procureur du Puy-en-Velay aujourd'hui à la retraite, René Pagis se dit "attristé" par les attaques formulées contre la justice pendant cette campagne présidentielle.

René Pagis, ancien procureur de la République du Puy-en-Velay - Photo de 2011
René Pagis, ancien procureur de la République du Puy-en-Velay - Photo de 2011 © AFP - Philippe Desmazes

Auvergne, France

En tant qu'ancien magistrat, aujourd'hui à la retraite, René Pagis, aurait aimé entendre parler de la Justice dans les programmes et dans la bouche des candidats à la présidentielle, autrement que pour la critiquer. Pour celui qui a été gendarme, procureur du Puy-en-Velay ou encore juge d'instruction, les dernières attaques du candidat Fillon sont inadmissibles. "J'aimerais qu'on fasse crédit aux hommes et aux femmes qui exercent ce métier extraordinaire, d'un tout petit peu d'honnêteté intellectuelle !", s'indigne René Pagis. "Je peux vous assurer que lorsqu'ils sont dans leur cabinet, lorsqu'ils ouvrent un dossier, ils n'ont d'autres préoccupations que de juxtaposer des faits contenus dans le dossier à des lois qui sont applicables."

Calendrier judiciaire vs calendrier électoral

Quid du timing d'une éventuelle mise en examen de François Fillon lors de sa convocation du 15 mars, deux jours avant la clôture des parrainages ? Pour René Pagis, les juges n'avaient pas beaucoup de choix : "Ou ils se dépêchaient pour que le parti politique concerné puisse s'organiser et ne soit pas pris au dépourvu, ou ils prenaient tout leur temps, ils envoyaient une convocation qui arrivait fin mars... Vous imaginez dans quelle situation aurait été ce parti ? Dans les deux cas ils auraient eu droit à des critiques."

Pour en savoir plus sur les coulisses du métier de magistrat, René Pagis vient d'écrire un livre où vous retrouverez les récits d'affaires qu'il a eu à traiter, des anecdotes... Dans la salle des pas perdus, sort le 3 avril aux éditions De Borée.

Dans la salle des pas perdus, le dernier livre de René Pagis - Aucun(e)
Dans la salle des pas perdus, le dernier livre de René Pagis - (c) Editions De Borée