Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Fillon

Affaire Fillon : le procès en appel se tiendra du 15 au 30 novembre 2021

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Le procès en appel de François Fillon, de son épouse et de son ex-suppléant à l'Assemblée nationale et ancien maire de Sablé-sur-Sarthe, Marc Joulaud, se tiendra du 15 au 30 novembre. Annonce faite ce mercredi.

François Fillon et son épouse Penelope le 11 mars 2020, au dernier jour de leur procès.
François Fillon et son épouse Penelope le 11 mars 2020, au dernier jour de leur procès. © Maxppp - Aurelien Morissard

La date du procès en appel de François Fillon, dans l'affaire des soupçons d'emplois fictifs, a été fixée ce mercredi. Il aura lieu du 15 au 30 novembre 2021 à la cour d'appel de Paris. L'ancien Premier ministre sera à nouveau jugé aux côtés de son épouse Penelope et de son ex-suppléant à l'Assemblée nationale et ancien maire de Sablé-sur-Sarthe, Marc Joulaud. 

Condamné à cinq ans de prison en première instance

En première instance le 29 juin dernier, François Fillon a été reconnu coupable de détournement de fonds publics dans l'affaire des emplois fictifs de son épouse. Le Sarthois a été condamné à cinq ans de prison, dont deux ferme, 375.000 euros d'amende et 10 ans d'inéligibilité.  La défense de François Fillon, qui avait plaidé la relaxe, avait immédiatement annoncé faire appel.

Penelope Fillon et Marc Joulaud ont eux été reconnus coupables de complicité de détournement de fonds publics et recel. L'épouse de l'ancien Premier ministre a écopé de trois ans de prison avec sursis, 375.000 euros d'amende et deux ans d'inéligibilité. Quant à Marc Joulaud, il a été condamné à trois ans de prison avec sursis, 20.000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité.

Révélée par le Canard enchaîné, cette affaire avait fait exploser en vol la campagne pour la présidentielle 2017 de François Fillon, candidat de la droite et parti favori dans les sondages. Au cœur du dossier : les emplois de Penelope Fillon comme assistante parlementaire de son époux et de son suppléant dans la Sarthe. En cause également, les activités de conseillère littéraire de l'épouse de l'ancien Premier ministre à la Revue des deux mondes du milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière, déjà condamné dans cette affaire

Choix de la station

À venir dansDanssecondess