Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Fiona

Affaire Fiona : la Cour de cassation ordonne un quatrième procès pour Cécile Bourgeon, elle y comparaîtra libre

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

La Cour de cassation casse le verdict de la cour d'assises d'appel de Haute-Loire qui condamnait Cécile Bourgeon et Berkane Maklhouf à vingt ans de réclusion criminelle pour des coups mortels portés à la fillette en 2013. Conséquence, Cécile Bourgeon est sortie de prison ce mercredi soir.

Cécile Bourgeon lors de son premier procès à Riom
Cécile Bourgeon lors de son premier procès à Riom © Maxppp - Franck Boileau

La Cour de cassation s'est prononcée se mercredi et a décidé de "casser"  l'arrêt de la cour d'assises d'appel du Puy-en-Velay de 2018. Lors de ce procès, Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf avaient été condamnés à vingt ans de réclusion criminelle pour les coups mortels portés à la fillette en 2013. 

La décision de la Cour de cassation a pour conséquence la tenue d'un nouveau procès dans les mois à venir, ce sera le quatrième dans cette affaire. La mère de Fiona devrait cette fois-ci comparaître libre. Ce mercredi soir, elle a quitté la prison de Lyon-Corbas en compagnie de son beau-père pour , sans doute, rejoindre Perpignan là où réside sa mère. Condamnée à cinq années de réclusion lors du procès en première instance, elle a déjà effectué sa peine puisqu'elle est détenue depuis 2013.

Bien que la Cour de cassation ne précise pas que cette cassation est "partielle", et en l'absence d'une version définitive de l'arrêt, qui sera publiée jeudi matin, aucune source n'a été en mesure de confirmer que l'ex-compagnon de la mère de Fiona est également concerné par la cassation.

L'avocate générale pour la cassation de l'arrêt

La plus haute juridiction examinait ce mercredi matin les pourvois de Cécile Bourgeon, mère de la fillette, et de son ex-compagnon Berkane Makhlouf.  Ils soulevaient plusieurs irrégularités procédurales constatées par leurs avocats lors de leur procès en appel devant les assises de la Haute-Loire.

L'avocate générale s'était prononcée en faveur de la cassation de cet arrêt de la cour d'assises pour quatre raisons : la défense de Cécile Bourgeon n'avait pas eu la parole en dernier, comme le prévoit le code de procédure pénale, lors d'une demande de renvoi du procès; cette demande de renvoi avait été rejetée sans motivation; Mme Bourgeon avait été condamnée pour coups mortels et non-assistance à personne en danger, deux infractions incompatibles; et un expert avait été entendu par la cour sans qu'on lui fasse prêter serment.  En 2016, la cour d'assises du Puy-de-Dôme avait acquitté Cécile Bourgeon pour les coups mortels et l'avait condamnée à cinq ans d'emprisonnement pour avoir fait croire à un enlèvement de l'enfant.  

J'ai peur, je ne sais pas ce qu'elle a dans la tête" Nicolas Chafoulais

Nicolas Chafoulais, le père de Fiona est en colère : "Il ne faut pas qu'elle sorte, on ne sait pas de quoi Cécile Bourgeon est capable. J'ai peur pour ma fille (la petite soeur de Fiona) et ma famille".

Autre réaction celle de Marie Grimaud, avocate de l'association "Innocence en danger", partie civile dans le dossier. "Lors des premiers procès Cécile Bourgeon n'a eu de cesse de réclamer sa liberté pour aider les enquêteurs à retrouver le corps de la fillette. Et bien, on verra lors de ce 4ème procès si elle a bien participé à la recherche de la vérité" conclut l'avocate parisienne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess