Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : L'affaire Fiona

Affaire Fiona : le procès débute ce lundi devant les Assises du Puy-de-Dôme

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu
Puy-de-Dôme, France

A partir de ce lundi, la mère de la petite Fiona, Cécile Bourgeon, et son ex-compagnon, Berkane Makhlouf, comparaissent devant la cour d'Assises du Puy-de-Dôme. Ils sont accusés d'avoir causé la mort de la fillette avant de faire croire à sa disparition à Clermont-Ferrand en mai 2013.

Le procès de la mère de Fiona et du beau-père de Fiona débute ce lundi pour deux semaines.
Le procès de la mère de Fiona et du beau-père de Fiona débute ce lundi pour deux semaines. © Maxppp - Eric Estrade

C'est un procès "hors-normes" qui s'ouvre ce lundi devant la cour d'Assises du Puy-de-Dome, celui de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, la mère et le beau-père de la petite Fiona.Ils sont tous les deux poursuivis pour violences aggravés ayant entraine la mort, non assistance à personne en danger et recel ou dissimulation de cadavre après le décès de la petite fille qui avait cinq ans, en mai 2013 à Clermont-Ferrand.

L'affaire Fiona : les faits

Ce procès s'annonce hypermédiatisé, à la hauteur de la mobilisation massive de la population au moment de la disparition de Fiona le 12 mai 2013. En Auvergne, comme un peu partout en France, ce fait-divers a marqué les esprits. Tout commence en fin de journée le 12 mai 2013 quand la mère de Fiona, signale la disparition de sa fille au parc Montjuzet.

La mobilisation et la colère

Si ce procès s'annonce très médiatique et très suivi, c'est aussi et surtout parce que l'opinion publique espère des réponses aux nombreuses questions restées en suspens. La population, notamment à Clermont-Ferrand, s'était fortement mobilisée pour retrouver la fillette dans les premières semaines et avait suivi avec sidération les étapes de cette histoire. Ces hommes, ces femmes, ces enfants qui ont marché pour Fiona, se sont sentis trahis par Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf quelques mois plus tard lors de leurs aveux.

Des accusés aux personnalités complexes

Le procès débute ce lundi matin avec la composition du jury, l'audition des accusés sur le fond est prévue ce mercredi. Au cours des audiences, seront évoqués les milieux que fréquentaient les accusés, leurs expertises psychologiques et psychiatriques et les derniers jours de Fiona. Les réquisitions de l'avocat général sont attendues le jeudi 24 novembre avant les plaidoiries des avocats. Le verdict, lui, sera rendu le lendemain dans l'après-midi.

Un procès attendu

Le procès sera long, dix jours au total, la justice veut prendre le temps de comprendre ce qui a pu se passer au sein de cette cellule familiale. Aujourd'hui, deux versions s'affrontent pour expliquer le décès de la fillette ; celle de Cécile Bourgeon et celle de Berkane Makhlouf. Chacun accuse l'autre d'avoir porté des coups à l'enfant, entraînant sa mort. A part les deux accusés, personne ne sait précisément comment est morte Fiona car malgré de nombreuses recherches, le corps de la petite fille n'a jamais été retrouvé et sans corps, pas d’autopsie et pas de certitudes quant aux causes du décès. Beaucoup espèrent donc que les deux protagonistes parlent enfin et donnent de nouveaux éléments au cours de ce procès.

Tout au long de ces deux semaines, d'audience, France Bleu Pays d'Auvergne vous fera vivre en direct les audiences devant la cour d'Assises du Puy-de-Dôme.

A lire aussi : l'affaire Fiona

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu