Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Fiona

Affaire Fiona : le procès en appel aura lieu au mois de juin

mardi 7 mars 2017 à 17:03 Par Olivier Vidal, France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

C'est confirmé, le procès en appel de Cécile Bourgeon, mère de la petite Fiona, et de son ex-compagnon Berkane Makhlouf aura lieu du 19 au 30 juin prochains devant la cour d'assises de la Haute-Loire.

La petite Fiona dont le corps n'a toujours pas été retrouvé
La petite Fiona dont le corps n'a toujours pas été retrouvé © Radio France - Richard Brunel

Le Puy-en-Velay, France

Les dates du procès en appel de Cécile Bourgeon, mère de Fiona, et de son ex-compagnon Berkane Makhlouf viennent d'être communiquées par la cour d'assises de Haute-Loire. Les deux protagonistes de l'affaire Fiona comparaîtront donc devant la cour d’assises d'appel du Puy-en-Velay du 19 au 30 juin prochains. Tous les deux encourent 30 ans de réclusion pour la mort de la fillette dont le corps n'a toujours pas été retrouvé.

Un procès hors-norme en première instance

En première instance, en novembre dernier, Cécile Bourgeon avait été acquittée des coups mortels sur la fillette et condamnée à 5 ans d'emprisonnement. Son ancien compagnon, Berkane Makhlouf, lui, avait été reconnu coupable et condamné à 20 ans de réclusion. Le parquet a fait appel de cette décision et un nouveau procès aura donc lieu en juin en Haute-Loire. Il est très attendu, le déroulement des débats et le verdict ayant entraîné de nombreuses incompréhensions en première instance.