Faits divers – Justice DOSSIER : L'affaire Fiona

Affaire Fiona : un rassemblement pour demander des peines plus lourdes

Par Jade Peychieras, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu lundi 12 décembre 2016 à 4:45

Lâcher de ballons en hommage à tous les enfants morts sous les coups de leur parents.
Lâcher de ballons en hommage à tous les enfants morts sous les coups de leur parents. © Radio France - Jade Peychieras

Ce dimanche à Clermont-Ferrand, 240 personnes se sont réunies pour "que les parents coupables de non-assistance à leurs enfants soient plus sévèrement punis". Le 25 novembre, Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, avait écopé de 5 ans de prison pour ce chef d'accusation notamment.

L'affaire a été jugée il y plusieurs semaines en première instance, mais il va y avoir appel, et d'ici là, l'affaire Fiona fait toujours autant réagir. Hier sur la place de Jaude, ils étaient 240, pour réclamer que la non-assistance à personne en danger soit plus sévèrement punie. Autrement dit : que Cécile Bourgeon écope d'une peine plus lourde que ce qui a été prononcé par les jurés le 25 novembre. Les organisateurs réclament même que ce délit soit requalifié en crime. Car pour Laure, l'une des organisatrices du rassemblement, "c'est un crime de laisser tuer sa petite fille. Cinq ans de prison, nous trouvons ça injuste, dénonce-t-elle. Quand on est parent, on a un devoir de protection envers les enfants".

Jennifer, la compagne de Nicolas Chafoulais, le père de Fiona, est présente. Elle aussi veut faire entendre sa colère : "J'aimerais une peine exemplaire, explique-t-elle, une peine qui montre qu'aujourd'hui, en France, on n'a pas le droit de tuer nos enfants, et qu'on n'a pas le droit d'être témoin et de laisser faire".

Pour rappel, le parquet avait requis 20 ans de réclusion à l'encontre de Cécile Bourgeon, réquisitions que les jurés n'ont pas suivi, estimant que Berkane Makhlouf, le beau-père, était le seul coupable des coups mortels. Le parquet a décidé de faire appel de cette décision, tout comme Berkane Makhlouf, qui a écopé de 20 ans de prison. Le procès en appel devrait avoir lieu d'ici moins d'un an, au printemps ou à l'automne 2017.

►► Lire aussi sur ce sujet : "Cécile Bourgeon, la mère de Fiona, bientôt libérée ?"